Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue

Durée de lecture : 2 minutes

12 octobre 2019

Les militants d’Attac ont peint en noir, samedi 12 octobre au matin, le bas de la tour Total à La Défense, pour dénoncer les investissements polluants de la multinationale du pétrole.

Suite à cette action, six militants ont été interpellés par la police, dont Maxime Combes, porte-parole d’Attac. A 15 heures 30 ce samedi, ils étaient toujours en garde à vue. Attac appelle à un rassemblement de soutien à 16 heures 30, devant le commissariat de la Défense, à Courbevoie.

« Total reste le premier pollueur du CAC40, responsable de 458 millions de tonnes d’émission de gaz à effet de serre en 2018. Dans un climat de répression généralisée, plutôt que de s’attaquer aux premiers responsables de la catastrophe écologique, le gouvernement préfère poursuivre les mouvements et les personnes qui les dénoncent. Attac France demande la libération immédiate de ses militant·e·s et de son porte-parole », indique l’organisation dans un communiqué.

Une journée de protestations contre les multinationales a été lancée par Attac et de nombreux autres collectifs à travers la France. Amazon, BNP Paribas et Total sont particulièrement visés.

Les actions organisées ces samedi 12 et dimanche 13 octobre, visent à coller des affiches sur les "lockers" - lieux de retrait de livraison- d’Amazon, les distributeurs de banque de BNP Paribas et les pompes à essence de Total pour les mettre « #HorsService ». Plus de 600 personnes ont commandé un kit d’action individuel et plus de 80 collectifs ont organisé des actions à travers la France, assure Attac.

En plus de Paris, ce samedi des actions ont également eu lieu à Marseille, dans les Ardennes, à la Souterraine (Creuse), Dunkerque (Nord), Saint-Herblain (Loire-Atlantique), Jouy-en-Josas (Yvelines), Le Havre (Seine-Maritime), Avignon (Vaucluse), etc.

- Source : Attac et Clément Lanot



Lire aussi : Total : au service des actionnaires, au mépris du climat


19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
18 octobre 2019
L’écologie populaire, c’est aussi dans les campagnes
Enquête
19 octobre 2019
Rojava kurde : un projet écologique menacé par l’invasion turque
Reportage
18 octobre 2019
Pour 2020, un budget d’un vert bien pâle
Info


Sur les mêmes thèmes       Luttes