Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue

Durée de lecture : 2 minutes

12 octobre 2019



Les militants d’Attac ont peint en noir, samedi 12 octobre au matin, le bas de la tour Total à La Défense, pour dénoncer les investissements polluants de la multinationale du pétrole.

Suite à cette action, six militants ont été interpellés par la police, dont Maxime Combes, porte-parole d’Attac. A 15 heures 30 ce samedi, ils étaient toujours en garde à vue. Attac appelle à un rassemblement de soutien à 16 heures 30, devant le commissariat de la Défense, à Courbevoie.

« Total reste le premier pollueur du CAC40, responsable de 458 millions de tonnes d’émission de gaz à effet de serre en 2018. Dans un climat de répression généralisée, plutôt que de s’attaquer aux premiers responsables de la catastrophe écologique, le gouvernement préfère poursuivre les mouvements et les personnes qui les dénoncent. Attac France demande la libération immédiate de ses militant·e·s et de son porte-parole », indique l’organisation dans un communiqué.

Une journée de protestations contre les multinationales a été lancée par Attac et de nombreux autres collectifs à travers la France. Amazon, BNP Paribas et Total sont particulièrement visés.

Les actions organisées ces samedi 12 et dimanche 13 octobre, visent à coller des affiches sur les "lockers" - lieux de retrait de livraison- d’Amazon, les distributeurs de banque de BNP Paribas et les pompes à essence de Total pour les mettre « #HorsService ». Plus de 600 personnes ont commandé un kit d’action individuel et plus de 80 collectifs ont organisé des actions à travers la France, assure Attac.

En plus de Paris, ce samedi des actions ont également eu lieu à Marseille, dans les Ardennes, à la Souterraine (Creuse), Dunkerque (Nord), Saint-Herblain (Loire-Atlantique), Jouy-en-Josas (Yvelines), Le Havre (Seine-Maritime), Avignon (Vaucluse), etc.

- Source : Attac et Clément Lanot





Lire aussi : Total : au service des actionnaires, au mépris du climat


30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Sur les mêmes thèmes       Luttes