Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire

Durée de lecture : 1 minute

30 mars 2020



En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, les pouvoirs publics portugais ont annoncé, samedi 28 mars, la régularisation temporaire des immigrés en attente de titre de séjour, ainsi que des demandeurs d’asile.

Il leur suffira de fournir l’attestation justifiant la requête auprès du service de l’immigration pour bénéficier des mesures prises pour l’ensemble des citoyens dans le cadre du Covid-19. Ils pourront par exemple bénéficier de la prise en charge à domicile en cas de symptômes ou en cas de garde des enfants — les écoles étant fermées — ainsi que des mesures de protection de l’emploi et du salaire, destinées à diminuer l’impact économique de l’épidémie.

« Les gens ne devraient pas être privés de leurs droits à la santé et au service public simplement parce que leur demande n’a pas encore été traitée », a déclaré Claudia Veloso, porte-parole du ministère des Affaires intérieures, à l’agence Reuters. « Dans cette période exceptionnelle, les droits des immigrés doivent être garantis. »

Tout récemment, une vingtaine d’associations d’aide aux immigrés avaient alerté sur les dangers qui guettent ces populations marginalisées. Les délais d’attente au service de l’immigration étant de cinq à six mois.

Parmi les communautés à risque se trouvent les Brésiliens, qui, en attendant une carte de séjour, travaillent souvent dans le secteur du tourisme — totalement à l’arrêt — ou encore les travailleurs agricoles asiatiques du sud du pays.

Le processus normal de régularisation devrait reprendre le 1er juillet.





Lire aussi : En Grèce, les migrants enfermés subissent en plus le coronavirus


26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
En Chine, la pollution est plus forte qu’avant le confinement
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Australie : de jeunes activistes attaquent une mine de charbon en justice
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
L’exploitation minière du fond des océans menace gravement les écosystèmes, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Migrations Coronavirus

THEMATIQUE    International
26 mai 2020
Pour un plan de sortie de crise écologique, « il faut doubler le nombre de paysans »
Entretien
26 mai 2020
Les salariés de l’automobile veulent croire à une relance écologique du secteur
Info
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Migrations Coronavirus



Sur les mêmes thèmes       International