Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Libertés

« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a accepté, mardi 12 janvier, les conditions posées par le syndicat de police Alliance pour participer au « Beauvau de la sécurité ». En retour, l’organisation syndicale a donné immédiatement son accord.

Alliance et l’Unsa, deux des principaux syndicats chez les gardiens de la paix, avaient mis mardi plusieurs conditions à leur participation à cette grande conférence consacrée à la police, annoncée par Emmanuel Macron. Les syndicats avaient normalement jusqu’au 10 janvier pour donner au ministre de l’Intérieur une réponse sur leur participation à ce débat, qui doit être lancé ce mois-ci.

Les deux syndicats demandaient des garanties sur la gratuité des transports publics au-delà du simple aller et retour travail-domicile, une subvention pour leur mutuelle et surtout des engagements sur la réponse pénale, comme l’instauration de peines minimales dans les cas d’agressions de policiers, allant au-delà de la création annoncée d’un « observatoire de la réponse pénale » (peines encourues, peines prononcées, peines réellement effectuées).

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende