Chanel abat des arbres pour le décor « nature » d’un défilé

Durée de lecture : 1 minute

12 mars 2018

Le 6 mars dernier, pour le dernier jour de la Fashion Week de Paris, Chanel a choisi d’organiser un défilé de mode dans un décor « nature ». Mais, plutôt que de l’installer en forêt, la marque de haute-couture a préféré apporter la forêt au Grand Palais. Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de spectacle.

Pour donner une idée du massacre, l’association écologiste France nature environnement (FNE), à l’origine du communiqué d’alerte, se livre à un rapide calcul : « Un arbre met en moyenne 150 ans pour atteindre un diamètre de 60 cm. Autrement dit, les gros arbres du décor auront vécu 1,3 million d’heures avant d’être coupés pour un spectacle dont la durée ne dépassera pas trois heures. »

Cette nouvelle affaire s’ajoute à la longue liste des scandales environnementaux de Chanel. Déjà en 2010, pour présenter sa collection automne-hiver, la marque avait choisi pour décor un vrai morceau de banquise, devant lequel défilaient des mannequins en costume d’explorateurs polaires.

En réponse à la FNE, le couturier Karl Lagerfeld a précisé dans un communiqué « qu’il ne s’agit en aucun cas de chênes centenaires mais de chênes et de peupliers en provenance d’une forêt française du Perche, acquis dans le cadre d’un plan de coupe autorisé ». La replante d’arbres faisait partie du contrat : « Lors de l’acquisition des arbres, Chanel s’est engagé à replanter une parcelle de cent nouveaux chênes au sein de la forêt. »




19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêt

18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
20 juillet 2019
Radio Bambou : Les pollinisateurs, ces cupidons des fleurs
Chronique
19 juillet 2019
Contre le G7, arme de séduction massive pour imposer le capitalisme
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Forêt