Chanel abat des arbres pour le décor « nature » d’un défilé

Durée de lecture : 1 minute

12 mars 2018

Le 6 mars dernier, pour le dernier jour de la Fashion Week de Paris, Chanel a choisi d’organiser un défilé de mode dans un décor « nature ». Mais, plutôt que de l’installer en forêt, la marque de haute-couture a préféré apporter la forêt au Grand Palais. Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de spectacle.

Pour donner une idée du massacre, l’association écologiste France nature environnement (FNE), à l’origine du communiqué d’alerte, se livre à un rapide calcul : « Un arbre met en moyenne 150 ans pour atteindre un diamètre de 60 cm. Autrement dit, les gros arbres du décor auront vécu 1,3 million d’heures avant d’être coupés pour un spectacle dont la durée ne dépassera pas trois heures. »

Cette nouvelle affaire s’ajoute à la longue liste des scandales environnementaux de Chanel. Déjà en 2010, pour présenter sa collection automne-hiver, la marque avait choisi pour décor un vrai morceau de banquise, devant lequel défilaient des mannequins en costume d’explorateurs polaires.

En réponse à la FNE, le couturier Karl Lagerfeld a précisé dans un communiqué « qu’il ne s’agit en aucun cas de chênes centenaires mais de chênes et de peupliers en provenance d’une forêt française du Perche, acquis dans le cadre d’un plan de coupe autorisé ». La replante d’arbres faisait partie du contrat : « Lors de l’acquisition des arbres, Chanel s’est engagé à replanter une parcelle de cent nouveaux chênes au sein de la forêt. »




18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêt

17 septembre 2019
Huit trucs pour se passer de téléphone portable
Tribune
18 septembre 2019
Climat : de la prise de conscience à la conscience politique
Édito
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Forêt