Chanel abat des arbres pour le décor « nature » d’un défilé

Durée de lecture : 1 minute

12 mars 2018



Le 6 mars dernier, pour le dernier jour de la Fashion Week de Paris, Chanel a choisi d’organiser un défilé de mode dans un décor « nature ». Mais, plutôt que de l’installer en forêt, la marque de haute-couture a préféré apporter la forêt au Grand Palais. Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de spectacle.

Pour donner une idée du massacre, l’association écologiste France nature environnement (FNE), à l’origine du communiqué d’alerte, se livre à un rapide calcul : « Un arbre met en moyenne 150 ans pour atteindre un diamètre de 60 cm. Autrement dit, les gros arbres du décor auront vécu 1,3 million d’heures avant d’être coupés pour un spectacle dont la durée ne dépassera pas trois heures. »

Cette nouvelle affaire s’ajoute à la longue liste des scandales environnementaux de Chanel. Déjà en 2010, pour présenter sa collection automne-hiver, la marque avait choisi pour décor un vrai morceau de banquise, devant lequel défilaient des mannequins en costume d’explorateurs polaires.

En réponse à la FNE, le couturier Karl Lagerfeld a précisé dans un communiqué « qu’il ne s’agit en aucun cas de chênes centenaires mais de chênes et de peupliers en provenance d’une forêt française du Perche, acquis dans le cadre d’un plan de coupe autorisé ». La replante d’arbres faisait partie du contrat : « Lors de l’acquisition des arbres, Chanel s’est engagé à replanter une parcelle de cent nouveaux chênes au sein de la forêt. »






17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Au Brésil, le Pantanal dévoré par les flammes
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2020
Des journalistes empêchés de travailler pendant la manifestation des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2020
Le Conseil d’État interdit la chasse de la tourterelle des bois
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts

17 septembre 2020
L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes
Enquête
17 septembre 2020
Régulation de la publicité : le ton monte entre écolos et annonceurs
Info
16 septembre 2020
De possibles conflits d’intérêts au cœur d’un projet Amazon dans le Gard
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Forêts