Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Politique

Christiane Taubira « envisage » de se présenter à l’élection présidentielle

Capture d'écran de la vidéo postée par Christiane Taubira le 17 décembre.

Elle a changé d’avis. Christiane Taubira, l’ancienne ministre de la Justice de François Hollande, a annoncé le 17 décembre qu’elle « envisage[ait] d’être candidate à l’élection présidentielle ».

Au mois de septembre, elle avait pourtant affirmé au micro de France Inter qu’elle ne voulait pas « venir contribuer à l’éparpillement » de la gauche en se présentant elle aussi. Huit personnes sont actuellement candidates du côté de la gauche ou de l’écologie politique : Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Anne Hidalgo (Parti socialiste), Yannick Jadot (Europe Écologie – Les Verts), Anasse Kazib (Révolution permanente), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Arnaud Montebourg (ex-Parti socialiste), Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste) et Fabien Roussel (Parti communiste).

« Je ne serai pas une candidate de plus, je mettrai toutes mes forces dans les dernières chances de l’union », a déclaré Christiane Taubira dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Pendant trois minutes, l’ancienne députée de la Guyane (1993-2012) et députée européenne (1994-1999) a énuméré « ce qui compte » pour elle. Elle a notamment évoqué « la détermination à cesser de tergiverser face aux bouleversements climatiques et aux dangers qui menacent la biodiversité ». Et a conclu : « Je vous donne rendez-vous à la mi-janvier. » C’est à cette date que la Primaire populaire, mouvement citoyen censé désigner par un vote un prétendant unique à gauche, a prévu d’annoncer ses candidats. Un vote d’investiture est prévu du 27 au 30 janvier 2022. La vidéo de Christiane Taubira laisse donc entendre qu’elle souhaite participer à cette désignation.

« Pour moi, il y a une méthode et une seule pour pouvoir rassembler toute la gauche et les écologistes, c’est bien sûr celle de la primaire », a réagi la candidate socialiste Anne Hidalgo, lors d’une conférence de presse. Elle plaide pour « un vote organisé qui soit précédé par un certain nombre de débats ».

Christiane Taubira avait déjà été candidate à l’élection présidentielle de 2002, sous l’étiquette du Parti radical de gauche. Elle avait récolté 2,32 % des voix.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende