Comment évalue-t-on les risques des perturbateurs endocriniens et pesticides dans l’alimentation ?

17 juillet 2017 / Charlotte Grastilleur



Charlotte Grastilleur est directrice adjointe à l’évaluation des risques à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation).




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Hulot a cédé sur les perturbateurs endocriniens


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides Alimentation

THEMATIQUE    Santé
25 juillet 2017
Près de Toulouse, le préfet veut imposer un centre commercial au mépris de la justice
Reportage
24 juillet 2017
Nicolas Hulot, véganisme, féminisme, agriculture biologique… voici l’édito des lectrices et lecteurs
Tribune
25 juillet 2017
Vaccins : il faut étudier les risques des adjuvants aluminiques
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Santé