Comment évalue-t-on les risques des perturbateurs endocriniens et pesticides dans l’alimentation ?

17 juillet 2017 / Charlotte Grastilleur

Charlotte Grastilleur est directrice adjointe à l’évaluation des risques à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation).




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Hulot a cédé sur les perturbateurs endocriniens


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides Alimentation

THEMATIQUE    Santé
21 mars 2019
La loi du profit fait mourir les forêts
Tribune
21 mars 2019
« Scènes apocalyptiques » au Mozambique après le passage du cyclone Idai
Info
21 mars 2019
L’État et les violences policières : « Une machine de guerre qui n’a ni remords, ni états d’âme, et où tous les coups sont permis »
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Santé