Comment évalue-t-on les risques des perturbateurs endocriniens et pesticides dans l’alimentation ?

Durée de lecture : 1 minute

17 juillet 2017 / Charlotte Grastilleur

Charlotte Grastilleur est directrice adjointe à l’évaluation des risques à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation).



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides Alimentation

THEMATIQUE    Santé
8 juillet 2019
Un grand merci, ami(e)s lectrices et lecteurs ! Reporterre va bien
Édito
20 juillet 2019
Tour de France : l’équipe Ineos, championne du plastique polluant
Enquête
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Santé