Comment évalue-t-on les risques des perturbateurs endocriniens et pesticides dans l’alimentation ?

Durée de lecture : 1 minute

17 juillet 2017 / Charlotte Grastilleur



Charlotte Grastilleur est directrice adjointe à l’évaluation des risques à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation).





Lire aussi : Hulot a cédé sur les perturbateurs endocriniens


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides Alimentation

THEMATIQUE    Santé
13 novembre 2020
Les serres géantes, « usines à tomates », envahissent la Bretagne
Reportage
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
24 novembre 2020
La Turquie, nouvelle destination des déchets plastiques européens
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Santé