De nombreux pesticides perturbateurs endocriniens dans l’eau du robinet

Durée de lecture : 2 minutes

17 juin 2020



Une grande partie des pesticides retrouvés dans l’eau du robinet en France sont des perturbateurs endocriniens, ou classés CMR (cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques), révèle l’ONG Générations Futures ce mercredi 17 juin dans un rapport.

L’association a compilé les données des analyses d’eau réalisées par les agences régionales de santé dans toute la France pour l’année 2019. Sa première constatation a été que l’on retrouve fréquemment des résidus de pesticides dans l’eau du robinet en France. Elle a ensuite extrait les résultats qui montraient une présence de pesticides dans l’eau du robinet, puis calculé quelle proportion de ces pesticides étaient perturbateurs endocriniens ou CMR. Résultat, ces deux catégories représentent plus de trois quart des quantifications de résidus de pesticides.

« Notre travail d’analyse des données montre clairement que les résidus de pesticides retrouvés au robinet sont :

  • Majoritairement des perturbateurs endocriniens suspectés : 56.8% des quantifications de résidus de pesticides (et 49,2% des molécules).
  • Les CMR sont aussi très présents : 38,5% des quantifications de résidus de pesticides (et 25.4% des molécules »), détaille Générations Futures.

« Étant donné le potentiel d’action à faible dose sur le long terme des perturbateurs endocriniens, Générations Futures considère ces données comme inquiétantes car elles attestent d’une exposition continue à des faibles doses de ces PE [perturbateurs endocriniens] par l’eau de consommation. Nous interpellons donc le gouvernement afin qu’une politique efficace de suppression rapides des plus nocifs et de réduction de l’usage des pesticides soit enfin appliquée après les échecs des premiers plans Ecophyto » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.

Par ailleurs, l’association souligne la disparité des critères d’analyse de l’eau d’un département à l’autre en France. Dans certains département, très peu de pesticides différents sont recherchés quand d’autres départements bénéficient d’analyses bien plus détaillées. « Cette différence de traitement entre les départements nous parait inacceptable car moins on recherche de pesticides moins, on en trouve bien évidemment », ajoute l’association.





Lire aussi : Tous les Français sont contaminés par les perturbateurs endocriniens


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides Eau, mers et océans

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Eau, mers et océans