Des juments avortées et saignées dans des « fermes à sang » d’Amérique du Sud

Durée de lecture : 2 minutes

6 octobre 2017

Entre mars 2015 et avril 2017, les associations suisse Tierschutzbund Zürich (TSB) et allemande Animal Welfare Foundation (AWF) ont enquêté dans 5 « fermes à sang » d’Argentine et d’Uruguay, a rapporté l’association de défense des animaux d’élevage Welfarm vendredi 6 octobre. « Ces fermes alimentent un commerce lucratif de la gonadotrophine chorionique équine (eCG), aussi appelée PMSG, rapporte l’association. Cette hormone présente dans le sang des juments lors des premiers mois de gestation, est importée, notamment dans les élevages porcins, bovins, ovins ou caprins d’Europe, pour synchroniser les chaleurs et programmer les mises bas. »

Selon l’enquête menée par les associations, la France compte parmi les clients de cette hormone : la société Syntex-Argentine a exporté 1 kg d’eCG (soit 6 089 295 dollars américains) vers la France entre janvier et mai 2017. Dans le même temps, la branche uruguayenne de Syntex en exportait 0.295 kg (soit 3359 044 dollars américains).

La vidéo et les témoignages recueillis sur place révèlent de graves cas de maltraitance. « Les juments maigres, souvent émaciées, blessées ou atteintes de maladies carentielles sont livrées à elles-mêmes dans des plantations d’eucalyptus, dénonce l’enquête. Durant onze semaines, une à deux fois par semaine, les juments subissent, par le biais d’une canule insérée dans leur veine jugulaire, des prélèvements pouvant aller jusqu’à 10 litres de sang, soit l’équivalent d’1,5 litre pour un homme de 80 kg. L’hormone n’étant présente dans le sang des juments que durant les premiers mois de gestation, les juments sont avortées manuellement et sans anesthésie pour permettre une nouvelle gestation. Les enquêteurs ont trouvé de nombreuses juments mortes sur les lieux. Au bout de trois à quatre ans, celles qui ont survécu, épuisées et stériles, partent à l’abattoir pour alimenter le commerce de viande chevaline, exportée notamment vers la France. »

Voir la vidéo (en anglais) :

  • Source  : Welfarm (courriel)



16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Contre l’inaction climatique, des marches réunissent des milliers de personnes dans neuf villes
Lire sur reporterre.net
8 janvier 2020
Un milliard d’animaux morts, 2.000 maisons détruites
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

16 janvier 2020
Le nucléaire, bon pour le climat ? Orano poursuivi pour « publicité mensongère »
Info
17 janvier 2020
Une mère sioux et sa fille racontent une vie de combat aux États-Unis
Entretien
16 janvier 2020
Australie : les savoir-faire aborigènes, une solution contre les mégafeux
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux