Des milliers de dauphins sont tués par des chalutiers pélagiques

1er mars 2018

Dans un communiqué de presse du mardi 27 février, l’association de défense des océans Sea Shepherd a lancé l´opération « Dolphin ByCatch » pour alerter sur le sort des dauphins le long des côtes françaises.

Sur les seules côtes de Vendée et Charente-Maritime, de janvier à mars, c’est une moyenne de 6.000 dauphins – et jusqu’à 10.000 d’après les estimations de l’observatoire Pelagis, basé à La Rochelle – qui sont tués par les chalutiers pélagiques pêchant en bœuf (filet traîné par deux chalutiers) et les grands chalutiers industriels à grande ouverture verticale. Soit bien plus que les massacres des îles Féroé et de la baie de Taiji au Japon combinés.

Ces navires pêchent principalement le bar, sur les zones de frayère et en pleine période de reproduction. Or, les dauphins, évoluant souvent avec les bars, se retrouvent pris au piège de filets pas suffisamment sélectifs. De là s’ensuit une lente mort par noyade. Quant aux dauphins remontés vivants, ils meurent des blessures infligées par les pêcheurs à bord des navires. Les cadavres échoués montrent des fractures du rostre, la queue et les nageoires sectionnées, des entailles profondes dues au filet. Des « captures accessoires » dans le vocabulaire de la pêche industrielle.

Une situation que dénonce l’observatoire Pelagis depuis plusieurs années. Un rapport de 2016 signé par le CNRS, Pelagis et l’université de la Rochelle, stipule clairement que la mortalité infligée aux dauphins par les bateaux de pêche met en péril la survie de la population à moyen terme.

Or, une grande opacité entoure ce massacre des dauphins. En effet, si la loi oblige en théorie les pêcheurs à déclarer leurs captures de dauphins, dans les faits, l’État n’a habilité aucun organisme à recevoir ces données, ce qui empêche tout suivi de la mortalité infligée aux mammifères marins par les chalutiers.

Source : Sea Shepherd



Lire aussi : Des dizaines de dauphins se sont échoués sur les côtes atlantiques



24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Pêche

25 mai 2019
Le succès des marches pour le climat prépare des actions plus engagées
Reportage
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info
24 mai 2019
En Belgique, les marcheurs du climat ont bousculé la campagne électorale
Info


Dans les mêmes dossiers       Animaux Pêche