Des milliers de dauphins sont tués par des chalutiers pélagiques

1er mars 2018

Dans un communiqué de presse du mardi 27 février, l’association de défense des océans Sea Shepherd a lancé l´opération « Dolphin ByCatch » pour alerter sur le sort des dauphins le long des côtes françaises.

Sur les seules côtes de Vendée et Charente-Maritime, de janvier à mars, c’est une moyenne de 6.000 dauphins – et jusqu’à 10.000 d’après les estimations de l’observatoire Pelagis, basé à La Rochelle – qui sont tués par les chalutiers pélagiques pêchant en bœuf (filet traîné par deux chalutiers) et les grands chalutiers industriels à grande ouverture verticale. Soit bien plus que les massacres des îles Féroé et de la baie de Taiji au Japon combinés.

Ces navires pêchent principalement le bar, sur les zones de frayère et en pleine période de reproduction. Or, les dauphins, évoluant souvent avec les bars, se retrouvent pris au piège de filets pas suffisamment sélectifs. De là s’ensuit une lente mort par noyade. Quant aux dauphins remontés vivants, ils meurent des blessures infligées par les pêcheurs à bord des navires. Les cadavres échoués montrent des fractures du rostre, la queue et les nageoires sectionnées, des entailles profondes dues au filet. Des « captures accessoires » dans le vocabulaire de la pêche industrielle.

Une situation que dénonce l’observatoire Pelagis depuis plusieurs années. Un rapport de 2016 signé par le CNRS, Pelagis et l’université de la Rochelle, stipule clairement que la mortalité infligée aux dauphins par les bateaux de pêche met en péril la survie de la population à moyen terme.

Or, une grande opacité entoure ce massacre des dauphins. En effet, si la loi oblige en théorie les pêcheurs à déclarer leurs captures de dauphins, dans les faits, l’État n’a habilité aucun organisme à recevoir ces données, ce qui empêche tout suivi de la mortalité infligée aux mammifères marins par les chalutiers.

Source : Sea Shepherd




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Des dizaines de dauphins se sont échoués sur les côtes atlantiques


17 novembre 2018
70 parlementaires demandent à M. Macron le moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Pour le nouveau ministre brésilien des affaires étrangères, le changement climatique est un dogme pour étouffer la croissance des pays occidentaux
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le gouvernement confirme qu’il continuera à piller le budget des Agences de l’eau
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Le potentiel de développement durable de la Guyane n’est pas dans l’or
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2018
Un Français « consommerait » 352 m2 de forêt tropicale par an
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
12 h de garde à vue pour avoir peint des coquelicots
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Pêche

16 novembre 2018
L’écologie et la justice sociale doivent être les carburants du XXIe siècle
Tribune
17 novembre 2018
Ils roulent en vélo cargo et en sont très heureux
Alternative
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux Pêche