Dieselgate : Ségolène Royal défend le logiciel d’optimisation de Renault

26 novembre 2016



Jeudi 24 novembre, les eurodéputés de la Commission d’enquête du Parlement européen, créée suite au scandale Volkswagen, ont auditionné Ségolène Royal. Les parlementaires ont particulièrement insisté sur deux questions : La France protège-t-elle Renault ?

Les derniers tests commandés par la commission Royal montrent des dépassements significatifs des normes d’émissions. Certains véhicules émettent jusqu’à quinze fois plus. « Les systèmes de dépollution ne fonctionnent pas en permanence », explique la ministre. Fin décembre, sept résultats plus poussés seront publiés. Ils concernent trois véhicules Volkswagen, trois Renault et un PSA.

Concrètement, un logiciel de Renault purge le piège à oxydes d’azote (NOx), en particulier lorsque le véhicule est préparé pour subir le test d’homologation. Mais « Renault n’a pas de logiciel truqueur », estime la ministre. Les Renault sont bien équipées d’un logiciel qui coupe le dispositif antipollution, mais il s’agit « d’une optimisation comme ils [les constructeurs, NDLR] disent pudiquement. (...) S’il s’agit juste d’optimisation, on ne va pas donner de coup sur la tête des constructeurs ».

Autre sujet d’affrontement : la position défendue par la France lors de l’adoption de la nouvelle procédure européenne d’homologation des véhicules, validée en janvier 2016. Les véhicules pourront dépasser le seuil d’émission de NOx de 110 %, à partir de l’entrée en vigueur effective de la nouvelle réglementation en 2017 puis de 50 % à partir de 2020. Les comptes rendus du comité technique des véhicules à moteur, qui a écrit la nouvelle réglementation européenne, sont formels : la France « a été à la pointe pour diluer et retarder » la nouvelle procédure.

- Source : Actu-Environnement




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Dieselgate : la justice saisie sur le cas Renault


20 janvier 2017
Grippe aviaire : le ministre veut « tirer les enseignements de la crise »
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
En Allemagne, des poids-lourds venus de l’est truqués pour échapper aux contrôles anti-pollution
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Comment le marché du luxe chinois tue les derniers tigres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Terra Eco annonce son retour sur internet pour avril
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2017
Nouveau record de chaleur sur Terre en 2016, pour la troisième année d’affilée
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Un arrêté pesticides allégé soumis à la consultation du public
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La fonte des glaces en Antarctique menace une station scientifique
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Antonio Tajani, nouveau président du Parlement européen, a couvert le Dieselgate
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2017
Aux Etats-Unis, dans le Wyoming, un projet de loi pourrait interdire les énergies renouvelables
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
Les soupçons du « dieselgate » s’abattent sur Citroën
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2017
8 milliardaires détiennent autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
Un baleinier japonais surpris en flagrant délit dans un sanctuaire antarctique
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
La Chine va investir 361 milliards de dollars dans les énergies renouvelables
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2017
Aux Etats-Unis, Fiat Chrysler accusé d’avoir truqué ses moteurs diesel
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

19 janvier 2017
Ken Saro-Wiwa, un héros africain de l’écologie
Tribune
20 janvier 2017
Aux États-Unis, les chercheurs protègent les données climatiques contre les menaces de l’équipe Trump
Entretien
19 janvier 2017
Les expropriations des habitants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes ne sont plus valables
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports