En Guyane, Total met fin à ses forages d’hydrocarbures

Durée de lecture : 2 minutes

1er mars 2019

Le groupe pétrolier Total a annoncé, mercredi 27 février, la fin « des opérations de forage » exploratoires au large de la Guyane. Elles avaient commencé à la mi-décembre 2018.

« Nous avions un arrêté préfectoral pour réaliser cinq forages, mais le premier devait être concluant pour pouvoir ensuite en réaliser un deuxième, un troisième, un quatrième puis un cinquième afin de confirmer la découverte », a déclaré Olivier Wattez, directeur général de Total Exploration et Production Guyane française (TEPGF).

Faute de découvertes concluantes lors de ce premier forage, Total n’a donc plus la possibilité de commencer d’autres explorations offshore au large de la Guyane. « Notre permis d’exploration s’éteint le 1er juin. Demander une extension ou un autre permis d’exploration, ce n’est plus possible depuis la loi Hulot de décembre 2017 [cette loi empêche le démarrage de nouvelles recherches d’hydrocarbures en France, NDLR]. Pour pouvoir prétendre à une concession, il aurait fallu faire une découverte », a répété M. Wattez, ajoutant : « Je pense même qu’il s’agissait du dernier puits d’exploration en France. »

Dans un communiqué, Greenpeace s’est réjoui de cette annonce : « ce projet était particulièrement risqué, notamment parce qu’il s’agit de forages profonds, ce qui constitue un défi industriel immense. Il y avait donc de quoi être particulièrement inquiets. » L’ONG a également rappelé le Récif de l’Amazone, « un écosystème marin unique qui s’étend de la Guyane jusqu’au Brésil », n’est pas pour autant hors de danger, puisque des forages pourraient se poursuivre au large d’autres pays frontaliers.

- Source : AF par Le Monde.



Lire aussi : Total autorisé à forer au large de la Guyane en attente d’un jugement sur le fond


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie