En Guyane, Total met fin à ses forages d’hydrocarbures

1er mars 2019

Le groupe pétrolier Total a annoncé, mercredi 27 février, la fin « des opérations de forage » exploratoires au large de la Guyane. Elles avaient commencé à la mi-décembre 2018.

« Nous avions un arrêté préfectoral pour réaliser cinq forages, mais le premier devait être concluant pour pouvoir ensuite en réaliser un deuxième, un troisième, un quatrième puis un cinquième afin de confirmer la découverte », a déclaré Olivier Wattez, directeur général de Total Exploration et Production Guyane française (TEPGF).

Faute de découvertes concluantes lors de ce premier forage, Total n’a donc plus la possibilité de commencer d’autres explorations offshore au large de la Guyane. « Notre permis d’exploration s’éteint le 1er juin. Demander une extension ou un autre permis d’exploration, ce n’est plus possible depuis la loi Hulot de décembre 2017 [cette loi empêche le démarrage de nouvelles recherches d’hydrocarbures en France, NDLR]. Pour pouvoir prétendre à une concession, il aurait fallu faire une découverte », a répété M. Wattez, ajoutant : « Je pense même qu’il s’agissait du dernier puits d’exploration en France. »

Dans un communiqué, Greenpeace s’est réjoui de cette annonce : « ce projet était particulièrement risqué, notamment parce qu’il s’agit de forages profonds, ce qui constitue un défi industriel immense. Il y avait donc de quoi être particulièrement inquiets. » L’ONG a également rappelé le Récif de l’Amazone, « un écosystème marin unique qui s’étend de la Guyane jusqu’au Brésil », n’est pas pour autant hors de danger, puisque des forages pourraient se poursuivre au large d’autres pays frontaliers.

- Source : AF par Le Monde.



Lire aussi : Total autorisé à forer au large de la Guyane en attente d’un jugement sur le fond



23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
22 mai 2019
Européennes : les programmes au crible de l’écologie
Info
23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune
22 mai 2019
Animaux, internet libre, décroissance… des « petits » partis en campagne
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Énergie