En Guyane, Total met fin à ses forages d’hydrocarbures

Durée de lecture : 2 minutes

1er mars 2019

Le groupe pétrolier Total a annoncé, mercredi 27 février, la fin « des opérations de forage » exploratoires au large de la Guyane. Elles avaient commencé à la mi-décembre 2018.

« Nous avions un arrêté préfectoral pour réaliser cinq forages, mais le premier devait être concluant pour pouvoir ensuite en réaliser un deuxième, un troisième, un quatrième puis un cinquième afin de confirmer la découverte », a déclaré Olivier Wattez, directeur général de Total Exploration et Production Guyane française (TEPGF).

Faute de découvertes concluantes lors de ce premier forage, Total n’a donc plus la possibilité de commencer d’autres explorations offshore au large de la Guyane. « Notre permis d’exploration s’éteint le 1er juin. Demander une extension ou un autre permis d’exploration, ce n’est plus possible depuis la loi Hulot de décembre 2017 [cette loi empêche le démarrage de nouvelles recherches d’hydrocarbures en France, NDLR]. Pour pouvoir prétendre à une concession, il aurait fallu faire une découverte », a répété M. Wattez, ajoutant : « Je pense même qu’il s’agissait du dernier puits d’exploration en France. »

Dans un communiqué, Greenpeace s’est réjoui de cette annonce : « ce projet était particulièrement risqué, notamment parce qu’il s’agit de forages profonds, ce qui constitue un défi industriel immense. Il y avait donc de quoi être particulièrement inquiets. » L’ONG a également rappelé le Récif de l’Amazone, « un écosystème marin unique qui s’étend de la Guyane jusqu’au Brésil », n’est pas pour autant hors de danger, puisque des forages pourraient se poursuivre au large d’autres pays frontaliers.

- Source : AF par Le Monde.



Lire aussi : Total autorisé à forer au large de la Guyane en attente d’un jugement sur le fond


21 novembre 2019
Uber doit opter pour des véhicules propres, demandent des ONG du monde entier
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Une vidéo sur les terribles conditions d’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Soixante ONG s’engagent pour les municipales
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Trois organisations demandent l’interdiction des additifs nitrates et nitrites
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
Les députés n’ont pas verdi le budget 2020
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La production prévue des énergies fossiles ruinerait le respect de l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La Banque européenne d’investissement ne financera plus les énergies fossiles à partir de 2021
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2019
La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Le Pape officialise le concept d’« écocide »
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Un journaliste convoqué à Besançon pour avoir porté un masque de protection contre les gaz
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
La justice suspend les travaux de la ligne 17 du Grand Paris Express
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
20 novembre 2019
Les plastiques sont-ils toujours toxiques pour les organismes marins ?
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police


Sur les mêmes thèmes       Énergie