En Guyane, Total met fin à ses forages d’hydrocarbures

Durée de lecture : 2 minutes

1er mars 2019

Le groupe pétrolier Total a annoncé, mercredi 27 février, la fin « des opérations de forage » exploratoires au large de la Guyane. Elles avaient commencé à la mi-décembre 2018.

« Nous avions un arrêté préfectoral pour réaliser cinq forages, mais le premier devait être concluant pour pouvoir ensuite en réaliser un deuxième, un troisième, un quatrième puis un cinquième afin de confirmer la découverte », a déclaré Olivier Wattez, directeur général de Total Exploration et Production Guyane française (TEPGF).

Faute de découvertes concluantes lors de ce premier forage, Total n’a donc plus la possibilité de commencer d’autres explorations offshore au large de la Guyane. « Notre permis d’exploration s’éteint le 1er juin. Demander une extension ou un autre permis d’exploration, ce n’est plus possible depuis la loi Hulot de décembre 2017 [cette loi empêche le démarrage de nouvelles recherches d’hydrocarbures en France, NDLR]. Pour pouvoir prétendre à une concession, il aurait fallu faire une découverte », a répété M. Wattez, ajoutant : « Je pense même qu’il s’agissait du dernier puits d’exploration en France. »

Dans un communiqué, Greenpeace s’est réjoui de cette annonce : « ce projet était particulièrement risqué, notamment parce qu’il s’agit de forages profonds, ce qui constitue un défi industriel immense. Il y avait donc de quoi être particulièrement inquiets. » L’ONG a également rappelé le Récif de l’Amazone, « un écosystème marin unique qui s’étend de la Guyane jusqu’au Brésil », n’est pas pour autant hors de danger, puisque des forages pourraient se poursuivre au large d’autres pays frontaliers.

- Source : AF par Le Monde.



Lire aussi : Total autorisé à forer au large de la Guyane en attente d’un jugement sur le fond


20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
18 janvier 2020
Notre-Dame-des-Landes toujours debout contre « l’aménagement capitaliste du monde »
Reportage
18 décembre 2019
PODCAST - Migrations et climat : sortir du scénario catastrophe
Hors les murs
18 janvier 2020
Au Sénégal, les populations se mobilisent contre un projet de port à conteneurs
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Énergie