En Haute-Marne, le chantier d’une blanchisserie nucléaire controversée a commencé

Durée de lecture : 2 minutes

18 juin 2020



Le chantier de construction d’Unitech, une blanchisserie nucléaire controversée à Suzannecourt (Haute-Marne), a commencé. « Il semble qu’ils ont commencé des travaux de terrassement et de sécurisation du site sur le terrain de la Joinchère, explique à Reporterre Juliette Geoffroy, du Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs (Cedra), à qui des riverains ont envoyé mardi 16 mai une photo montrant des tranchées et des remblais. On ne pensait pas que les travaux commenceraient si tôt. Jusqu’à présent, il était question d’un début de chantier en septembre pour une mise en service dès 2021. » Le directeur général d’Unitech Jacques Grisot a confirmé à Reporterre que des « travaux préparatoires » étaient en cours sur le site, sans apporter de précisions sur le calendrier du chantier.

Lundi 8 juin, la préfecture de Haute-Marne avait annoncé l’autorisation d’exploitation d’Unitech. La préfète avait différé durant le temps de la crise sanitaire sa décision définitive qui devait intervenir au printemps. Cette décision intervient après un avis positif – quoique assorti de réserves – de la commission d’enquête publique, rendu public le 31 janvier. Pourtant, 87 % des contributions à cette enquête étaient défavorables au projet, avait dénoncé le Cedra. Le collectif a prévu de déposer un recours contre cette autorisation et a lancé un appel aux dons pour le financer.

La blanchisserie prévoit, d’ici 2021, de laver les 500 tonnes annuelles de linge contaminé de l’usine de retraitement Orano de La Hague. À terme, la totalité des tenues portées par les ouvriers du nucléaire de France pourrait atterrir ici. Le site pourrait aussi accueillir une activité de décontamination et d’entreposage de conteneurs qui émettrait quinze fois plus de polluants radioactifs que la laverie. Depuis plusieurs années, Unitech suscite une vive opposition parmi les habitants de ce territoire proche de Bure.





Lire aussi : La préfecture autorise la laverie nucléaire Unitech


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires Nucléaire

21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires Nucléaire