Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Déchets nucléaires

La préfecture autorise la laverie nucléaire Unitech

Lundi 8 juin, la préfecture de Haute-Marne a annoncé l’autorisation d’exploitation d’Unitech, un projet contesté de blanchisserie nucléaire à Suzannecourt près de Joinville. La préfète avait différé durant le temps de la crise sanitaire sa décision définitive qui devait intervenir au printemps.

Ce projet prévoit, d’ici 2021, de laver les 500 tonnes annuelles de linge contaminé de l’usine de retraitement Orano de La Hague ; à terme, la totalité des tenues portées par les ouvriers du nucléaire de France pourrait atterrir ici. Le site pourrait aussi accueillir une activité de décontamination et d’entreposage de conteneurs qui émettrait quinze fois plus de polluants radioactifs que la laverie. Depuis plusieurs années, Unitech suscite une vive opposition parmi les habitants de ce territoire proche de Bure.

Ainsi, pour le collectif d’opposants, « ce "feu vert" [de la préfecture] au mépris d’une large et incontestable opposition de la population, est scandaleux et révoltant ». « À l’opposé de son devoir de préservation de la santé publique et de l’environnement, la préfecture décide de favoriser les intérêts privés d’un industriel et d’autoriser la contamination radioactive de la Marne », ont écrit les opposants dans un communiqué.

Bien décidées à ne rien lâcher, les associations locales ont ainsi constitué un « collectif contre Unitech » afin de se fédérer. Des ONG nationales — France Nature Environnement, Greenpeace, Réseau sortir du nucléaire — ont également apporté leur soutien à ce combat. Surtout, les associations ont annoncé qu’elles allaient déposer « un ou plusieurs recours » contre cette décision préfectorale.

  • Source : Communiqué des associations.
  • Photo : Élisabeth et Jérémie Vaucouleur, lors de la manifestation contre Unitech en décembre dernier. © Franck Depretz pour Reporterre.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende