Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Animaux

En difficulté dans la Seine, une orque tarde à être secourue

Une orque.

Depuis plusieurs jours, une orque déambule dans les méandres de la Seine et peine à retrouver son chemin vers la mer. Elle avait été aperçue dans un premier temps dans l’embouchure de la Seine début avril. « Espèce protégée et sauvage », cette « orque mâle » observée dernièrement entre Le Havre et Rouen serait « très affaiblie » selon la préfecture de Seine-Maritime. Les orques sont des cétacés vivant essentiellement dans les océans et mers d’eau froide, pouvant peser jusqu’à 8 tonnes et mesurer jusqu’à 9,5 mètres.

Docteur en écologie marine et président du groupe de recherche sur les cétacés, Alexandre Gannier se disait « favorable » à une « opération d’assistance » ce 27 mai sur Franceinfo. Il affirme qu’il est possible d’aider l’orque à sortir des méandres de la Seine et à rejoindre la mer en le guidant « gentiment » avec l’aide d’un « canot ». Le spécialiste des cétacés a néanmoins regretté le manque de compétences des « services de l’État, puisqu’ils ne sont pas articulés [pour mener ce genre d’opérations] en France ».

Mais il reste positif, citant des associations qui auraient « un grand savoir-faire », comme les membres du Groupe d’études des cétacés du Cotentin (GECC) : « Il faut beaucoup de patience, déceler le comportement du cétacé qui est en difficulté, voir son évolution, une expérience qui ne se trouve pas dans les livres. » La direction territoriale de Rouen a mis en place des restrictions de navigation le 24 mai afin d’éviter de nuire à l’animal, interdisant ainsi de s’en approcher.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende