Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Luttes

Encore un écologiste assassiné au Honduras

Dans les premières heures du mardi 21 février, le corps d’un jeune environnementaliste, Luis Fernando Ayala (16 ans), a été retrouvé dans le village de Concepción del Sur dans la municipalité de Gualala dans le département de Santa Bárbara.

Ayala était membre du Mouvement pour l’environnement de Santabarbarense (MAS) et, selon les rapports des défenseurs des droits de l’homme dans la région, il a été torturé et a été amputé des deux mains.

Le jeune environnementaliste était un farouche opposant aux mines et aux centrales hydroélectriques installées de force dans la région. Luis Ayala et d’autres jeunes habitants de cette municipalité ont été criminalisés et persécutés par la police militaire (PM) du gouvernement actuel, pour leur participation aux manifestations contre la fraude électorale le 26 novembre, dont la répression a déjà fait plus de 40 morts, hommes et femmes.

E.S.

Source : Honduras Tierra Libre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende