Etat d’urgence : le Conseil constitutionnel censure l’interdiction de participer à des manifestations

9 juin 2017



En pleine controverse sur les projets sécuritaires de l’exécutif, le Conseil constitutionnel a censuré vendredi 9 juin une disposition de l’état d’urgence utilisée l’an dernier pour empêcher des centaines de personnes de manifester contre la loi travail.

Les Sages ont estimé que le pouvoir donné au préfet d’« interdire le séjour » à certains endroits et à certaines dates de personnes « cherchant à entraver l’action des pouvoirs publics » était trop étendu. Le Conseil constitutionnel a relevé que cette mesure d’interdiction de séjourner et de circuler pouvait être prise « sans que celle-ci soit nécessairement justifiée par la prévention d’une atteinte à l’ordre public ». Et donc sans aucun rapport avec la menace terroriste.

L’abrogation de cet article de loi de 1955 ne sera effective que le 15 juillet, date à laquelle prend fin l’état d’urgence. Le président Emmanuel Macron entend toutefois demander au Parlement que ce régime exceptionnel soit prolongé jusqu’au 1er novembre.

« Cette décision est très satisfaisante dans le sens où elle rappelle que l’ordre public n’est pas un motif permettant d’interdire à une personne de manifester ou de séjourner au nom de cet article, se réjouit Me Raphaël Kempf, l’avocat à l’origine de la saisine du Conseil constitutionnel avec sa consoeur Me Ainhoa Pascual. En revanche, il est regrettable que l’effet de cette mesure soit reporté au 15 juillet. Cela confirme, valide les interdictions de manifester depuis un an. Si les personnes interdites de manifester depuis un an peuvent se tourner vers la justice, elle ne pourront pas le faire au nom de cette censure du Conseil constitutionnel. »

Le Conseil constitutionnel avait été saisi par un jeune homme interdit de participer à une manifestation le 28 juin 2016, à Paris. « Les premières interdictions de manifester ont été envoyées en mai 2016, se souvient Me Kempf. Elles ont été censurées par le tribunal administratif, mais elles ont été suivies par beaucoup d’autres. C’est dans ce cadre que nous avons déposé une question prioritaire de constitutionnalité. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’état d’urgence sert à restreindre le droit de manifester, constate Amnesty International


17 janvier 2018
Notre-Dame-des-Landes à l’ordre du jour du Conseil des ministres
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2018
Gérard Collomb annonce une évacuation « des éléments les plus radicaux »
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
Énorme marée noire en mer de Chine
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
Déchets nucléaires à Bure : l’ASN émet une « réserve » et demande des précisions
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2018
La vague de chaleur en Australie était si forte que les renards volants tombaient des arbres
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement envisage l’annulation du contrat avec Vinci en raison d’une « clause bizarre »
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
Deux tiers des écoles françaises seraient polluées
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2018
De plus en plus de tortues femelles au nord de la Grande barrière de corail
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Le Défenseur des droits demande l’interdiction des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Abaisser la vitesse de circulation sur les routes permet de moins polluer
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Deux ONG déposent une plainte contre Samsung pour violation des droits de l’homme
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Luxleaks : la condamnation d’Antoine Deltour annulée
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2018
Oise : 30 Millions d’Amis conteste devant la justice le dispositif « Chasseurs vigilants »
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2018
EPR de Flamanville. Les essais à froid achevés, le calendrier confirmé
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2018
En Aveyron, le blocage par l’Amassada d’un chantier d’éoliennes se poursuit
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
17 janvier 2018
Les nouveaux OGM tracent discrètement leur chemin en Europe
Enquête
15 janvier 2018
Nous nous engageons pour l’avenir de la Zad
Tribune
16 janvier 2018
312 défenseurs de l’environnement et des droits humains ont été assassinés en 2017
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés