Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

Face au coronavirus, les syndicats demandent la suspension du processus législatif

« Face au coronavirus, l’urgence n’est pas la retraite par points ». Dans un communiqué de presse publié le 9 mars, les syndicats CFE, CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL font part de leur inquiétude vis-à-vis des nouvelles mesures préconisées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. S’ils reconnaissent que le développement de l’épidémie « génère une situation d’urgence sanitaire », ils regrettent que « l’interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes (...) ait un impact indéniable sur l’exercice des droits démocratiques fondamentaux : nombre de personnes vont éviter de participer dans les semaines à venir à toute initiative publique », estiment-ils.

Dans ce contexte exceptionnel, la bataille menée par le gouvernement doit être « d’endiguer le coronavirus et non pas le passage en force de la réforme des retraites par points ». Les organisations syndicales demandent donc « la suspension du processus législatif ».

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende