François Hollande veut relancer le projet de LGV entre Poitiers et Limoges

10 octobre 2016



Le chef de l’Etat n’abandonne pas le projet d’une ligne à grande vitesse (LGV) entre Poitiers et Limoges. Lors d’un déplacement samedi 8 octobre en Corrèze, François Hollande a réaffirmé son intention d’en poursuivre la mise en oeuvre. « Il ne faut pas perdre l’idée de la LGV. Le ministre des Transports a ouvert une consultation et va nommer très rapidement une autorité pour remettre l’ensemble du sujet au clair et pour que nous puissions présenter une solution », a-t-il annoncé.

Cette ligne à grande vitesse entre Poitiers et Limoges a du plomb dans l’aile depuis que le Conseil d’Etat a annulé, en avril dernier, le décret la déclarant d’utilité publique. Il avait alors bien reconnu que ce projet « présente un intérêt public », notamment « pour une vaste partie de la population du territoire national faiblement pourvue en grandes infrastructures de transport ». Mais il avait d’un autre côté estimé que « les inconvénients du projet l’emportent sur ses avantages ». Le coût de la ligne s’élève en effet à quelques 1,6 milliards d’euros, non financés à ce jour, tandis que les futurs temps de parcours sont encore incertains.

Le Conseil d’Etat n’est pourtant pas le seul à douter de la pertinence d’une nouvelle ligne à grande vitesse. En octobre 2014, la Cour des Comptes avait globalement porté un jugement sévère sur le réseau français de lignes à grande vitesse, de moins en moins rentable à mesure qu’il s’étend. S’agissant de la ligne Poitiers-Limoges, la Cour des Comptes soulignait que les résultats des études « n’ont jamais dépassé un taux de rentabilité de 3,3 %, qui justifierait de ne pas poursuivre le projet ».

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le gouvernement lance une LGV absurde dans le sud-ouest, l’opposition se lève


24 janvier 2017
Le changement climatique menace les récoltes américaines
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2017
EDF approuve sur le fil l’accord d’indemnisation pour la fermeture de Fessenheim
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2017
Des substances toxiques détectées dans des couches pour bébés
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2017
États-Unis : Trump nomme un pro-OGM à l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2017
Tornades meurtrières aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2017
Le tribunal de Dax relaxe Jon Palais, faucheur de chaises
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2017
L’Andra tente d’expulser les opposants du bois Lejuc, à Bure
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2017
Mobilisation samedi 21 janvier contre le CETA
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2017
Philippe Martin est nommé président de l’Agence pour la biodiversité
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2017
Le dispositif de réduction des ventes de pesticides a été annulé
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Grippe aviaire : le ministre veut « tirer les enseignements de la crise »
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
En Allemagne, des poids-lourds venus de l’est truqués pour échapper aux contrôles anti-pollution
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Comment le marché du luxe chinois tue les derniers tigres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2017
Terra Eco annonce son retour sur internet pour avril
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2017
Nouveau record de chaleur sur Terre en 2016, pour la troisième année d’affilée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

23 janvier 2017
La double surprise Hamon
Edito
23 janvier 2017
Ces légumes qui protègent du cancer
Enquête
24 janvier 2017
La France doit interroger sa doctrine du maintien de l’ordre
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports