François Hollande veut relancer le projet de LGV entre Poitiers et Limoges

10 octobre 2016



Le chef de l’Etat n’abandonne pas le projet d’une ligne à grande vitesse (LGV) entre Poitiers et Limoges. Lors d’un déplacement samedi 8 octobre en Corrèze, François Hollande a réaffirmé son intention d’en poursuivre la mise en oeuvre. « Il ne faut pas perdre l’idée de la LGV. Le ministre des Transports a ouvert une consultation et va nommer très rapidement une autorité pour remettre l’ensemble du sujet au clair et pour que nous puissions présenter une solution », a-t-il annoncé.

Cette ligne à grande vitesse entre Poitiers et Limoges a du plomb dans l’aile depuis que le Conseil d’Etat a annulé, en avril dernier, le décret la déclarant d’utilité publique. Il avait alors bien reconnu que ce projet « présente un intérêt public », notamment « pour une vaste partie de la population du territoire national faiblement pourvue en grandes infrastructures de transport ». Mais il avait d’un autre côté estimé que « les inconvénients du projet l’emportent sur ses avantages ». Le coût de la ligne s’élève en effet à quelques 1,6 milliards d’euros, non financés à ce jour, tandis que les futurs temps de parcours sont encore incertains.

Le Conseil d’Etat n’est pourtant pas le seul à douter de la pertinence d’une nouvelle ligne à grande vitesse. En octobre 2014, la Cour des Comptes avait globalement porté un jugement sévère sur le réseau français de lignes à grande vitesse, de moins en moins rentable à mesure qu’il s’étend. S’agissant de la ligne Poitiers-Limoges, la Cour des Comptes soulignait que les résultats des études « n’ont jamais dépassé un taux de rentabilité de 3,3 %, qui justifierait de ne pas poursuivre le projet ».

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le gouvernement lance une LGV absurde dans le sud-ouest, l’opposition se lève


31 juillet 2017
Le développement des énergies renouvelables implique toujours plus d’activité minière, souligne la Banque mondiale
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2017
Le tribunal administratif de Toulouse suspend le projet de centre commercial Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2017
Le gouvernement réduit les aides à l’agriculture bio
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2017
Le 2 août, l’humanité aura utilisé les ressources produites en un an par la planète, selon Global footprint network
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2017
La pollution atmosphérique aggrave l’acné chez l’adulte, selon une étude
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
Une pétition est lancée contre le projet de méga-mine d’or en Guyane
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
La centrale nucléaire de Fessenheim totalement à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

29 juillet 2017
Les rendez-vous de lutte et festifs de l’été
Info
28 juillet 2017
VIDÉO - Ils vivent dans une « tiny house »... et ils sont heureux
Alternative
1er août 2017
Sous le soleil, ailleurs...
La vie de Reporterre


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports