Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
24188 €   COLLECTÉS
44 %

Greenpeace dénonce les attaques d’un exploitant forestier

17 mai 2017



Dans un nouveau rapport intitulé « Couper le droit de parole » mis en ligne mardi 16 mai, Greenpeace dénonce les conséquences des attaques juridiques portées par l’exploitant Produits forestiers Résolu contre ceux qui osent le critiquer, ces procédures n’ayant d’autre but que de criminaliser l’activisme. « Au lieu d’adopter des méthodes d’exploitation forestière durables, d’investir dans la santé des forêts et de créer des emplois, l’entreprise Résolu tente d’intimider ceux qui la critiquent, notamment Greenpeace, en les poursuivant en justice pour leur réclamer des millions de dollars de dommages-intérêts, menaçant ainsi le droit à la liberté d’expression », dénonce l’ONG.

En mai 2016, Résolu a engagé des poursuites aux États-Unis contre plusieurs bureaux de Greenpeace, l’association Stand.earth et des militants, notamment pour « racket », et leur réclame plus de 300 millions de dollars canadiens de dommages et intérêts. Dans une autre affaire toujours en cours, Résolu a porté plainte en 2013 pour diffamation contre Greenpeace Canada et deux membres de son personnel, leur réclamant sept millions de dollars canadiens. L’entreprise a également eu recours au même type de tactique, que ce soit devant la justice ou en matière de communication, contre d’autres organisations dont la Rainforest Alliance, un organisme indépendant de certification.

Le rapport révèle également que de grandes maisons d’édition internationales dont Penguin Random House, HarperCollins, Simon & Schuster et Hachette, s’approvisionnent en produits papier auprès de Résolu. Greenpeace invite ces éditeurs à rejoindre son appel pour protéger la liberté d’expression et le droit de se mobiliser collectivement sur des enjeux d’intérêt public, comme la préservation des forêts.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Quand les puissants tentent de bâillonner l’information


11 décembre 2017
La FAO lance une carte mondiale des sols, qui sont une clé pour le climat
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
Trump a ouvert une réserve naturelle à l’exploitation minière sous la pression d’industriels
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2017
Budget : la biodiversité ponctionnée au profit des équipements sportifs
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2017
Une étude scientifique montre que l’agriculture bio pourrait nourrir le monde à 100 %
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
La Californie ravagée par un gigantesque incendie
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
L’ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
Des poissonniers français boycottent la pêche électrique
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Faire du vélo n’est pas facile
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
L’AFD pourrait soutenir une centrale à charbon au Sénégal
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2017
Aux Etats-Unis, M. Trump veut déclasser des terres protégées
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2017
D’après Greenpeace, les lobbies ont trop d’influence sur la restauration scolaire
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2017
Près de Rennes, un silo pour protester contre le gaspillage des terres
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
Plan Loup : à Toulouse des éleveurs occupent la direction régionale
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
L’ASN attaquée devant le Conseil d’Etat pour avoir validé la cuve de l’EPR de Flamanville
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2017
60 % des établissements scolaires diagnostiqués sont pollués
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêt

THEMATIQUE    Libertés
11 décembre 2017
Le mouvement antinucléaire est trop vieux, il doit se réinventer
Tribune
9 décembre 2017
Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)
Info
9 décembre 2017
Radio Bambou : La potion magique de Tarantula
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Forêt



Sur les mêmes thèmes       Libertés