Greenpeace et ANV-Cop21 se mobilisent pour empêcher Total de polluer le Récif de l’Amazone

22 septembre 2018

Samedi 22 septembre, les militant-e-s de Greenpeace France et d’ANV-Cop21 (Action Non-Violente Cop21) se mobilisent dans une trentaine de villes en France. L’objectif : dénoncer les risques que fait peser Total sur un écosystème unique situé au large de l’embouchure du fleuve Amazone : le Récif de l’Amazone.

Le Récif de l’Amazone, composé notamment de coraux, d’éponges et d’algues, est un écosystème vulnérable et encore largement méconnu. Total prévoit de forer dans des conditions océaniques extrêmes à quelques kilomètres de ce récif pour trouver du pétrole.

De Lille à Marseille en passant par Mulhouse, les militant-e-s vont déployer sur les fontaines une banderole affichant le message “Le Récif de l’Amazone n’est pas une fontaine à pétrole”. Certain-e-s seront recouverts de mélasse pour imiter le pétrole et dans trois villes, l’eau des fontaines sera teintée en noir grâce à un colorant naturel. Les militant-e-s sensibiliseront les passant-e-s aux risques que fait peser Total en cas de fuite ou de marée noire sur le récif et sur les côtes brésiliennes et guyanaises.

En un an et demi, Total a déjà essuyé quatre refus de l’agence environnementale brésilienne pour commencer les forages près du Récif de l’Amazone. Mais le pétrolier s’entête et, fin septembre, l’entreprise doit déposer une cinquième demande qui pourrait aboutir avant la fin de l’année. C’est la dernière chance pour le pétrolier d’obtenir les autorisations de forage.

-* Source : Greenpeace, courriel à Reporterre

  • Photo : À La Défense, près de Paris, où se trouve le siège de Total (Hadda Eloise)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Pétrole et Amazone : le Brésil freine le projet de Total


22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique
22 octobre 2018
Croire, malgré elle, à la justice
Édito
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Luttes