Faire un don
84455 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
70 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Jeunes en grève pour le climat : 24 heures en garde à vue pour de la farine bio et un gilet jaune

Durée de lecture : 2 minutes

26 mars 2019

Le vendredi 22 mars dernier, une petite centaine de jeunes représentants parisiens du Conseil de vie lycéenne (CVL) ont été conviés au lycée Louis Dardenne à Vanves (Hauts-de-Seine) pour un débat informel sur l’écologie en présence de cinq membres du gouvernement, dont Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, et François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Un petit groupe de jeunes en grève pour le climat s’est rendu à Vanves, au petit matin, pour dénoncer « un énième plan (…) permettant de garder un contrôle médiatique et d’assurer une communication huilée d’avance, jurant que les ministres sont à l’écoute des plus jeunes qui réclament un droit à l’avenir à un gouvernement fort peu écolo », expliquent-ils dans un courriel envoyé à Reporterre.

Le groupe raconte avoir été appréhendé alors qu’il se réunissait pour se concerter sur un plan d’action. Étant en possession de 3 kilogrammes de farine bio, d’un gilet jaune et d’un mégaphone, six étudiants ont été conduits au commissariat de Vanves où il ont été placés en garde à vue pour 24 heures pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou la dégradation de biens ».

Les jeunes en grève pour le climat disent avoir été « agressés verbalement » et « intimidés par des mensonges visant à leur faire signer de force des procès-verbaux erronés » : « Leur travail [celui de la police] consistait en une compétition de celui qui humiliera le plus les autres sous couvert d’humour, une surenchère de violences verbales et morales, produisant son lot de mal-être et d’angoisse. Une ambiance savamment entretenue par la hiérarchie qui trouve nécessaire la haine du moindre individu libre-pensant, et l’orchestration à leur égard d’une répression que le pouvoir désire plus que tout. »

Source : courriel à Reporterre




26 juin 2019
Le Conseil d’État annule l’arrêté « pesticides », jugé insuffisamment protecteur de la santé et de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 juin 2019
Trois « décrocheurs de portrait » ont été relaxés à Strasbourg
Lire sur reporterre.net
26 juin 2019
Europacity : des citoyens bloquent le début du chantier
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Un rapporteur de l’ONU met en garde contre le risque d’« apartheid climatique »
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Les personnels des parcs nationaux mobilisés contre les baisses de moyens
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
La canicule va frapper la France dès lundi
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Les lignes à haute tension pourraient augmenter le risque de leucémie chez les enfants
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Une lobbyste pro-agrochimie nommée à l’Anses
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Les fonctionnaires créent un « comité de défense du ministère de l’Écologie »
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Quatre pays dont la Pologne bloquent la stratégie européenne de neutralité carbone
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : l’ASN oblige EDF à refaire les soudures, mise en service repoussée à 2022
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
« Contamination » radioactive de la Loire à Saumur
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : Le patron d’EDF confirme le retard de mise en service
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
26 juin 2019
EN VIDÉO – Le chantier du GCO détruit la nature, les opposants espèrent en la justice
Reportage
25 juin 2019
Contre la canicule, l’habitat bioclimatique
Info
26 juin 2019
L’activisme et le militantisme écologique depuis 30 ans
Podcast


Sur les mêmes thèmes       Libertés