L’avantage fiscal de Total pour l’huile de palme attaqué en justice

Durée de lecture : 2 minutes

4 janvier 2020



La bataille de l’huile de palme se poursuit désormais devant les tribunaux. Le 1er janvier, l’association Canopée a déposé un recours pour excès de pouvoir au Conseil d’État. Objectif : « Faire annuler une note des douanes permettant au groupe Total de contourner partiellement la loi excluant les produits à base d’huile de palme de la liste des biocarburants ».

En fin d’année dernière, les députés ont voté en faveur de l’exclusion des produits à base d’huile de palme de la liste des biocarburants, qui bénéficient d’un avantage fiscal. Dans les faits, la mesure touche surtout la raffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône) qui importe 300.000 tonnes par an d’huile de palme pour produire des agrocarburants.

Afin de contourner cette loi de finance, entrée en vigueur le 1er janvier, Total a demandé une exception pour l’un des principaux produits à base d’huile de palme utilisés pour sa bioraffinerie : les PFAD (Palm Fatty Acid Distillate), des distillats d’acide gras produits lors du raffinage de l’huile de palme brute.

Concrètement, le gouvernement et Total envisagent de réviser un arrêté datant de 2011 permettant de reclassifier ces produits en « résidus » pour contourner la loi de finance. Canopée a ainsi trouvé une note technique des douanes affirmant que les PFAD pourraient continuer à bénéficier de l’avantage fiscal incitant à l’incorporation de biocarburants.

Le recours au Conseil d’État vise à faire annuler cette note technique, car pour Canopée, « il est manifeste que les PFAD sont bien des produits à base d’huile de palme et sont donc directement concernés par le nouveau régime d’exclusion prévu par la loi ».

Pour Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour Canopée et porte-parole « forêt » des Amis de la Terre France : « Pour protéger les intérêts de Total, le gouvernement prouve qu’il est prêt à tout : sacrifier ses engagements environnementaux, ouvrir une crise politique avec les députés de sa propre majorité et faire montre d’un amateurisme flagrant en diffusant une note technique qui n’a aucune assise juridique ».

- Source : Canopée.

- Photo : Sauvons la forêt





Lire aussi : Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales