Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants

Durée de lecture : 3 minutes

15 novembre 2019



- Vendredi 15 novembre 2019 - 22 h 30 - Vers 20h30, l’ensemble des groupes politiques ont pu discuter en commission des finances de l’amendement controversé. Malgré le soutien d’Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, qui a appelé au maintien de l’amendement dans la mesure où Total s’était engagé à utiliser "des matières premières sans impact sur la déforestation", le second vote a été sans appel. Par 58 voix contre 2, les députés ont écrasé leur vote de la veille. L’huile de palme sortira donc de la liste des biocarburants dès 2020.

- Source : La Chaîne parlementaire (LCP)


Les députés vont revoter sur le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants

- Vendredi 15 novembre 2019 - 14 h 30 - Face au tollé provoqué par l’adoption de l’amendement qui prolonge l’avantage fiscal accordé à l’huile de palme, plusieurs députés ont demandé ce matin une seconde délibération. La vice présidente du groupe LaREM, Bénédicte Peyrol, a dit qu’il s’agissait d’« une erreur à rattraper ». "Je crois que beaucoup de gens ont suivi le gouvernement sans bien savoir de quoi il s’agissait. Quand vous avez des centaines d’amendements à la suite, ce sont des choses qui peuvent arriver...", a expliqué sur LCI Laurent Saint-Martin (LaREM).

A 13h, le rapporteur général du budget, Joel Giraud, a proposé en commission des Finances une nouvelle délibération sur l’amendement. Cette décision a été adoptée à la majorité. Le Premier ministre Edouard Philippe s’est aussi prononcé pour une seconde délibération. La date n’a cependant pas été encore fixée.

- Complément d’info : La majorité compte rectifier le tir


Joie de Total, colère des écologistes : les députés maintiennent l’huile de palme parmi les biocarburants

- Vendredi 15 novembre 2019 - 09 h 30 - Les députés ont sauvé l’huile de palme. Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2020, l’Assemblée Nationale vient d’adopter en catimini un amendement réintégrant l’huile de palme dans la liste des biocarburants. Fin 2018, les députés avaient en effet voté son exclusion de la liste des biocarburants exonérés de certaines taxes. Avant d’être définitivement adoptée, la mesure doit être examinée par le Sénat.

Pour Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour Canopée et porte-parole des Amis de la Terre France : « Les députés de la majorité, avec la complicité du gouvernement, viennent de céder au lobbying éhonté de Total. »

Cette mesure permet à Total de conserver jusqu’en 2026 un régime fiscal favorable. Pour l’association écologiste, c’est « un cadeau fiscal évalué entre 70 et 80 millions d’euros » indispensable à Total pour assurer la viabilité de sa raffinerie de La Mède qui pourrait importer jusqu’à 550.000 tonnes d’huile de palme par an.

Sylvain Angerand appelle « les Sénateurs et les Sénatrices à rejeter cet amendement au nom de la défense de l’intérêt général » : « Brûler de l’huile de palme pour faire rouler les voitures est un scandale écologique et climatique. »

Sur Twitter, les réactions se multiplient, comme celle de Clément Sénéchal de Greenpeace, qui dénonce un amendement « honteux ».

Source : Reporterre ; communiqué des Amis de la Terre et La Provence.

Photo : Des activistes déployant une banderole sur une des cuves de la raffinerie Total La Mède © Greenpeace





Lire aussi : Greenpeace cible Total à La Mède contre l’importation d’huile de palme


25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Plan cancer : la santé environnementale marginalisée
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Selon l’OMS, les élevages de visons en Europe représentent un « risque élevé » de propagation du Covid-19
Lire sur reporterre.net
icon-bullhorn*****Sur le vif 18 février 2021
Des résultats positifs en trompe-l’œil pour EDF
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

THEMATIQUE    Politique
25 février 2021
Barbara Pompili : « Loi Climat : je n’accepterai aucune baisse d’ambition à l’Assemblée nationale »
Entretien
7 janvier 2021
Dans les Alpes, des professionnels renouent avec le savoir-faire de l’écoconstruction
Alternative
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales



Sur les mêmes thèmes       Politique