Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
10
JOURS
71 %

« L’état d’urgence permet d’exercer un pouvoir arbitraire », déclare un collectif de citoyens poursuivis

28 février 2016



Reporterre reproduit ce texte reçu vendredi 26 février :

« État d’urgence :

« Communiqué de presse d’intervenants volontaires devant le Conseil constitutionnel

« 26 février 2016.

« La loi sur l’état d’urgence a été adoptée en 1955 dans un contexte colonial afin de donner des pouvoirs exorbitants au gouvernement pour lutter contre un mouvement de libération nationale. Cette loi désuète et liberticide est validée presque intégralement par le Conseil constitutionnel dans ses deux décisions rendues vendredi 19 février sur les perquisitions administratives et les interdictions de réunions, qui s’ajoutent à la décision du 22 décembre 2015 validant les assignations à résidence dans le cadre de l’état d’urgence.

« Plusieurs personnes ayant participé à la manifestation pour le climat du 29 novembre 2015 – interdite dans le cadre de l’état d’urgence – et ayant été placées en garde à vue pour cette raison, ainsi qu’un collectif ayant fait l’objet d’une perquisition administrative à son domicile, avaient demandé au Conseil constitutionnel, aux côtés de la Ligue des droits de l’Homme, de censurer cette loi.

« Ils regrettent que ce régime juridique d’exception soit validé par les ’Sages’ au nom de la ’sauvegarde de l’ordre public’, alors même que cette notion a permis de priver de liberté des manifestants et de perquisitionner un collectif qui n’avaient évidemment rien à voir avec les attentats terroristes du 13 novembre.

« L’état d’urgence n’est pas un outil de lutte contre le terrorisme : il permet à l’État d’exercer sans contrainte un pouvoir arbitraire qui réduit au silence des voix dissidentes et mate des oppositions. En validant cette loi, le Conseil constitutionnel ne remplit pas son rôle de gardien des libertés individuelles. »

- Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « La constitutionnalisation de l’état d’urgence est un danger mortel pour la démocratie »


28 juin 2017
Malgré les interdictions, l’utilisation des pesticides « tueurs d’abeilles » augmente en France
Lire sur reporterre.net
28 juin 2017
Le Parquet demande un non lieu dans le scandale de l’amiante
Lire sur reporterre.net
28 juin 2017
Les dinosaures couvaient leurs oeufs
Lire sur reporterre.net
27 juin 2017
Le Decathlon de Saint-Jean-de-Braye autorisé par une commission, mais sans effet immédiat
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
Hinkley Point : EDF passe en revue les coûts et le calendrier
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
En Espagne, un incendie ravage un parc naturel
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
Le Premier ministre donne raison à Nicolas Hulot sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
Procès pour un militant qui avait aidé des migrants
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
Alternatiba prépare un grand tour vélo pour 2018
Lire sur reporterre.net
26 juin 2017
La population mondiale pourrait atteindre le chiffre de 11 milliards d’humains en 2100
Lire sur reporterre.net
24 juin 2017
La fédération CGT du bâtiment se prononce contre le projet d’aéroport
Lire sur reporterre.net
23 juin 2017
Nicolas Hulot s’engage sur la fiscalité diesel et l’exploration pétrolière
Lire sur reporterre.net
23 juin 2017
1.000 vaches : le rapporteur public soutient l’exploitant
Lire sur reporterre.net
23 juin 2017
Le Koweït dans une chaleur suffocante de 54°C
Lire sur reporterre.net
22 juin 2017
Au Canada, la mort de trois baleines noires dans le Saint-Laurent inquiète les scientifiques
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
28 juin 2017
L’éolien industriel et les abeilles ne vont pas bien ensemble
Tribune
28 juin 2017
François de Rugy : « Je suis pragmatique »
Entretien
26 juin 2017
Du microplastique dans nos rivières, un phénomène méconnu, mais inquiétant
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés