Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Animaux

L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux

L’association L214 dévoile ce jeudi 20 février une nouvelle vidéo, tournée fin 2019 dans l’un des plus gros abattoirs de veaux de France, en Dordogne. « À l’abattoir Sobeval, les violations de la loi sont multiples et concernent tout autant l’abattage rituel que l’abattage standard. Elles impliquent une souffrance accrue des animaux », dénonce L214.

Parmi les infractions dénoncées par l’association, on trouve par exemple des « contrôles de l’inconscience et de l’insensibilité des animaux quasi inexistants », ou le fait que « la tête des veaux n’est jamais immobilisée au moment de leur étourdissement ». Ainsi, « de nombreux veaux reprennent conscience au moment de leur saignée », relève encore L214.

Par ailleurs, « les services vétérinaires (DDPP de Dordogne) habilités à intervenir pour faire cesser les infractions répétées à l’abattoir Sobeval semblent totalement indifférents au sort des animaux abattus malgré la présence permanente de plusieurs agents. L214 dépose un recours en responsabilité contre l’État », annonce l’association.

Cet abattoir produit pour la société Sobeval, qui appartient au groupe hollandais Van Drie, leader mondial de la viande de veau. 3.400 veaux y sont tués chaque semaine, à une cadence d’environ 90 veaux à l’heure. Tous les types d’abattage y sont pratiqués : abattages standard et rituels (casher et halal). En sort de la viande est certifiée Label Rouge, bio, Saveurs du Périgord ou encore Le veau du boucher. L’abattoir exporte en Israël pour la viande casher et en Égypte pour la viande halal. L’abattoir fournirait aussi des peaux à des marques de luxe comme Hermès ou Gucci, ou des tanneries récemment rachetées par Chanel.

L’association demande la fermeture administrative de l’établissement en urgence et a porté plainte contre l’abattoir pour sévices graves envers des animaux.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende