La Commission européenne autorise quatre OGM et le Mon810 contre l’avis des Etats membres

Durée de lecture : 1 minute

7 juillet 2017

La Commission européenne a autorisé l’importation pour l’alimentation humaine et animale de quatre plantes génétiquement modifiées le 4 juillet. Il s’agit de deux cotons et deux maïs. Elle a par ailleurs ré-autorisé à l’importation pour l’alimentation humaine et animale du maïs MON 810. Cette décision est intervenue « alors que la majorité des États membres et le Parlement européen s’y étaient montrés hostiles », regrette l’association Inf’OGM.

Lors des réunions entre représentants des États membres, aucune majorité qualifiée ne s’est distinguée pour ou contre l’autorisation de ces OGM. La Commission a donc pu prendre la décision qu’elle souhaitait malgré le fait que seule une minorité de pays de l’UE y est favorable.

Et en ce qui concerne la ré-autorisation du MON810, il s’était même dégagée une majorité contre lors d’un comité le 27 mars dernier.

Inf’OGM note donc que « l’adoption de ces cinq décisions d’autorisation par la Commission met en lumière une fois de plus le caractère insatisfaisant de la procédure d’autorisation des OGM, où l’absence de majorité qualifiée lors des votes en comités est systématique et rejette sur la Commission la responsabilité de prendre une décision. »

Sur son territoire, la France pourra malgré tout continuer à interdire la culture des OGM, à défaut de pouvoir interdire leur importation et consommation.



Lire aussi : Le Conseil d’État autorise le maïs OGM… mais la loi l’interdit toujours


21 septembre 2019
Des scientifiques vont passer un an piégés dans les glaces de l’Arctique
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       OGM