La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo

Durée de lecture : 2 minutes

21 mars 2019



Jeudi 21 mars, la cour d’appel de Nancy a rendu son jugement. Elle a infirmé la condamnation de deux militants anti-nucléaires, et a prononcé la relaxe. Ils avaient été déclarés coupables en première instance par le tribunal de Bar-le-Duc d’avoir fait tomber le mur construit par l’Andra autour du Bois Lejuc. Le réseau Sortir du nucléaire a salué une « décision salutaire », espérant qu’elle « attirera l’attention sur la politique d’acharnement contre les opposants à la poubelle nucléaire Cigéo pratiquée par le tribunal de Bar-le-Duc ».

Pour rappel, le 15 août 2016, lors d’une action collective près de Bure, des personnes ont abattu le mur que l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (Andra) avait construit autour du Bois Lejuc, où elle voulait commencer les travaux préparatoires à la construction de Cigéo.

À la demande de l’Andra, des poursuites ont été engagées. Deux militants septuagénaires ont été ciblés par la justice. Lors de leur procès, le 13 février 2018, les deux prévenus ont lu chacun une déclaration : « Je ne suis pas coupable, je n’ai pas dégradé le mur. Oui, j’étais dans les bois. Je suis fier de cette action et je m’y associe. La Meuse n’a-t-elle pas assez de tombes qu’il lui faille en plus un tombeau radioactif ? » Les deux militants ont alors été condamnés à quatre mois de prison avec sursis et 3.000 € d’amende chacun.

S’estimant « victimes d’une erreur judiciaire », ces deux personnes ont alors fait appel. L’audience en appel, le 10 janvier 2019, a été l’occasion pour eux d’exposer « l’inanité des preuves avancées par le procureur ». Ce 21 mars, la cour d’appel de Nancy a donc infirmé le jugement rendu par le tribunal de Bar-le-Duc.

- Source : Sortir du nucléaire.





Lire aussi : À Bar-le-Duc, une parodie de justice contre les opposants à Cigéo


26 janvier 2021
L’illégalité du barrage de Caussade pourrait être confirmée en appel
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
Barbara Pompili, Mohamed Laqhila et Emmanuel Macron désignés « boulets du climat » par Greenpeace
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
En vingt ans, les catastrophes météorologiques extrêmes ont fait 475.000 morts, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
L’État doit laisser les journalistes informer à Calais, demande un recours en justice
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
L214 diffuse des images de cochons en décomposition dans une porcherie bretonne abandonnée
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Retour des néonicotinoïdes : le conseil de surveillance va à l’encontre de l’Anses
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Pendant la pandémie de Covid, les inégalités ont crû massivement
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

THEMATIQUE    Libertés
21 janvier 2021
« Les pubs sexistes encouragent la culture du viol »
Entretien
25 janvier 2021
Nous, journalistes bretons, ne cesserons pas d’informer sur l’agro-industrie
Tribune
25 janvier 2021
L’« agent orange », le poison de la guerre du Vietnam, en procès
Info


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires



Sur les mêmes thèmes       Libertés