La loi Agriculture et Alimentation définitivement adoptée

Durée de lecture : 2 minutes

3 octobre 2018



La loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » a été adopté par l’Assemblée nationale mardi 2 octobre.

La première partie de la loi a pour objectif de redonner du revenu aux agriculteurs, notamment en inversant le rapport de force et en permettant aux producteurs de proposer un prix à leurs acheteurs. Autre mesure : les distributeurs auront interdiction de revendre avec moins de 10 % de marge par rapport au prix d’achat au fournisseur, et les promotions seront plafonnés à 34 % de la valeur finale d’un produit.

Des mesures insuffisantes pour le syndicat agricole la Confédération paysanne, qui dénonce « un texte très éloigné des promesses des États généraux de l’alimentation » et qui ne permettra pas de « rééquilibrer le rapport de forces conduisant au partage de la valeur. »

Le titre II de la loi est consacré à « une alimentation saine, de qualité, durable, accessible à tous et respectueuse du bien-être animal », mais les défenseurs de l’écologie déplorent un manque d’ambition général. Notamment, l’interdiction du glyphosate n’est pas inscrite dans la loi, de même que l’interdiction de l’élevage en cage. Ils se consolent avec quelques maigres avancées :

  • L’obligation d’avoir 20% de produits bio dans la restauration collective publique à partir de 2022 ;
  • L’interdiction du plastique dans les cantines en 2025 ;
  • L’expérimentation pour 2 ans d’un repas végétarien par semaine dans les cantines ;
  • L’interdiction des pesticides ayant des modes d’action similaires aux néonicotinoïdes ;
  • La suspension annoncée du dioxyde de titane dans l’alimentation (à confirmer par décret) ;
  • L’étiquetage obligatoire de l’origine du miel ;
  • L’interdiction de l’installation de nouveaux élevages de poules en cage ;
  • L’interdiction des ristournes et rabais pour les produits phytosanitaires et certains biocides ;
  • La séparation de la vente et du conseil pour les pesticides.

« Les quelques rares avancées votées ne masqueront pas l’échec global d’une loi qui ne fixe aucun cap clair pour aider les agriculteurs à sortir de leur dépendance à la chimie et leur assurer un revenu décent », résume l’association Agir pour l’environnement dans un communiqué.





Lire aussi : Loi Alimentation et agriculture : quasi statu quo après la seconde lecture des députés


30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Des incendies « zombies » en Arctique inquiètent les scientifiques
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
29 mai 2020
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
Tribune
30 mai 2020
En Russie, la pandémie a plongé les travailleurs migrants dans la mouise
Info
30 mai 2020
Le plastique est relancé par le coronavirus- au détriment de l’environnement
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture