Loi Alimentation et agriculture : quasi statu quo après la seconde lecture des députés

Durée de lecture : 1 minute

17 septembre 2018



Le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous » a terminé son deuxième passage devant les députés samedi 15 septembre au petit matin.

L’interdiction du glyphosate d’ici trois ans n’est pas passée, encore cette fois-ci.

Mais le texte a tout de même connu quelques évolutions depuis sa dernière version :

  • Le principe de l’expérimentation d’un repas végétarien par semaine a été adopté, contre l’avis du gouvernement ;
  • L’interdiction des pailles en plastique a été étendue aux « couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, boîtes et bâtonnets mélangeurs pour boissons » ;
  • Les contenants en plastique seront également interdits dans les cantines scolaires et universitaires d’ici 2025 (2028 pour les plus petites communes).

L’étiquetage obligatoire du mode d’élevage et d’abattage a en revanché été retiré du projet de loi, au grand dam des associations de défense animale. Seule maigre consolation pour elles, un rapport sur les alternatives au broyage des poussins devra être réalisé.

Autre déception pour le syndicat agricole la Confédération paysanne, l’idée d’un prix minimum des denrées agricoles, correspondant au prix de production, a été écartée par les députés.

Le projet de loi doit désormais repasser devant les sénateurs, le 25 septembre prochain.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, à l’Assemblée nationale. @duboschristelle sur Twitter




Lire aussi : Loi Agriculture et Alimentation : des améliorations, mais beaucoup de déceptions


28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Des incendies « zombies » en Arctique inquiètent les scientifiques
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
28 mai 2020
Contre les avions et le béton, la bataille repart au nord de Paris
Info
27 mai 2020
Non au retour à un État fort, misons sur le local et sur la société
Tribune
28 mai 2020
Imaginons que les alternatives prennent le pouvoir
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       Agriculture