Loi Alimentation et agriculture : quasi statu quo après la seconde lecture des députés

Durée de lecture : 1 minute

17 septembre 2018



Le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous » a terminé son deuxième passage devant les députés samedi 15 septembre au petit matin.

L’interdiction du glyphosate d’ici trois ans n’est pas passée, encore cette fois-ci.

Mais le texte a tout de même connu quelques évolutions depuis sa dernière version :

  • Le principe de l’expérimentation d’un repas végétarien par semaine a été adopté, contre l’avis du gouvernement ;
  • L’interdiction des pailles en plastique a été étendue aux « couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, boîtes et bâtonnets mélangeurs pour boissons » ;
  • Les contenants en plastique seront également interdits dans les cantines scolaires et universitaires d’ici 2025 (2028 pour les plus petites communes).

L’étiquetage obligatoire du mode d’élevage et d’abattage a en revanché été retiré du projet de loi, au grand dam des associations de défense animale. Seule maigre consolation pour elles, un rapport sur les alternatives au broyage des poussins devra être réalisé.

Autre déception pour le syndicat agricole la Confédération paysanne, l’idée d’un prix minimum des denrées agricoles, correspondant au prix de production, a été écartée par les députés.

Le projet de loi doit désormais repasser devant les sénateurs, le 25 septembre prochain.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, à l’Assemblée nationale. @duboschristelle sur Twitter




Lire aussi : Loi Agriculture et Alimentation : des améliorations, mais beaucoup de déceptions


24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
12 décembre 2020
Les JO 2024 à Paris, une catastrophe écologique en Seine-Saint-Denis
Reportages
23 janvier 2021
La presse locale agricole est sous le joug de la FNSEA
Info
23 janvier 2021
« Tout le monde craque » : les jeunes activistes du climat sonnés par le Covid
Reportages


Sur les mêmes thèmes       Agriculture