Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd

Durée de lecture : 2 minutes

18 février 2019



Plus de 400 dauphins ont déjà été retrouvés échoués depuis début janvier 2019, sur la façade atlantique française. Le pic concerne en ce moment la Vendée et la Charente-Maritime. Réagissant à ce drame, l’ONG Sea Shepherd avait lancé l’an dernier l’opération DolphinByCatch, la plus grosse mission de surveillance des pêcheries tueuses de dauphins. Pour la première fois, il y a une présence continue sur les zones où les dauphins sont tués par les pêcheurs (principalement mais pas uniquement des chalutiers). Malgré les alertes des scientifiques, la France ne veut pas imposer d’observateurs sur ces bateaux et couvre cette hécatombe depuis 30 ans.

Patrouille de Sea Shepherd croisant un bateau de pêche le 11 février 2019.

De janvier à mars, 6.000 dauphins en moyenne sont tués chaque année sur la côte ouest de la France par des grands chalutiers industriels et des navires pêchant par paires (filets tirés entre deux chalutiers). Ce chiffre pourrait atteindre 10.000 selon l’Observatoire Pelagis, basé à La Rochelle. C’est plus que les massacres de dauphins des îles Féroé et de la baie de Taiji (Japon) réunis.

Dauphin mort après avoir été pris et rejeté par des pêcheurs.

Pour sauver les dauphins Sea Shepherd France appelle l’État français à Interdire aux bateaux de chalutage de pêcher dans les zones de frai du bar. La France accorde des autorisations pour des activités de pêche particulièrement destructrices dans des zones sensibles, mais n’applique pas de mesures de surveillance adéquates en parallèle.

Il faut aussi, dans le but évident de préserver les populations, mettre en place un meilleur suivi de la pêche et empêcher efficacement la vente de poissons juvéniles. La France a déjà été condamnée à une amende de plusieurs millions d’euros pour sa tolérance à la vente de poisson trop petit, interdite par l’Union européenne.

- Sources : ES avec Sea Shepherd
. Vidéo tournée le 11 février 2019
. Pétition





Lire aussi : Des dizaines de dauphins se sont échoués sur les côtes atlantiques


4 décembre 2020
À Bercy, une action militante pour dire « stop à Amazon »
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Fin de l’enquête pour « association de malfaiteurs » à Bure
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Le Conseil constitutionnel valide les dispositions affaiblissant le droit de l’environnement dans la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Les professionnels de la petite enfance mobilisés contre la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Un week-end de mobilisation pour défendre l’instruction en famille
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Pour l’ASN, la prolongation de la durée de vie des réacteurs à 50 ans est possible sous conditions
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Deux décrocheurs de portrait présidentiel relaxés à Strasbourg
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
L’entreprise POMA visée par des antinucléaires
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Un écolo suisse en procès pour une « visite touristique » militante
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
60 associations appellent à rendre obligatoire la rénovation énergétique des logements
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Brésil : La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint un record en 2020
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Loi Sécurité globale : le timide recul du gouvernement
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Le gouvernement voudrait intégrer la restructuration d’EDF et la reforme du Code minier au projet de loi Convention citoyenne
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Huit associations déposent plainte contre des pesticides plus toxiques qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
L’Australie est en pleine canicule
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Pêche

28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
3 décembre 2020
Sans les femmes, la réponse au défi écologique est partielle
Tribune
3 décembre 2020
La prolifération des sangliers, un casse-tête écologique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Animaux Pêche