Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Animaux

La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd

Plus de 400 dauphins ont déjà été retrouvés échoués depuis début janvier 2019, sur la façade atlantique française. Le pic concerne en ce moment la Vendée et la Charente-Maritime. Réagissant à ce drame, l’ONG Sea Shepherd avait lancé l’an dernier l’opération DolphinByCatch, la plus grosse mission de surveillance des pêcheries tueuses de dauphins. Pour la première fois, il y a une présence continue sur les zones où les dauphins sont tués par les pêcheurs (principalement mais pas uniquement des chalutiers). Malgré les alertes des scientifiques, la France ne veut pas imposer d’observateurs sur ces bateaux et couvre cette hécatombe depuis 30 ans.

Patrouille de Sea Shepherd croisant un bateau de pêche le 11 février 2019.

De janvier à mars, 6.000 dauphins en moyenne sont tués chaque année sur la côte ouest de la France par des grands chalutiers industriels et des navires pêchant par paires (filets tirés entre deux chalutiers). Ce chiffre pourrait atteindre 10.000 selon l’Observatoire Pelagis, basé à La Rochelle. C’est plus que les massacres de dauphins des îles Féroé et de la baie de Taiji (Japon) réunis.

Dauphin mort après avoir été pris et rejeté par des pêcheurs.

Pour sauver les dauphins Sea Shepherd France appelle l’État français à Interdire aux bateaux de chalutage de pêcher dans les zones de frai du bar. La France accorde des autorisations pour des activités de pêche particulièrement destructrices dans des zones sensibles, mais n’applique pas de mesures de surveillance adéquates en parallèle.

Il faut aussi, dans le but évident de préserver les populations, mettre en place un meilleur suivi de la pêche et empêcher efficacement la vente de poissons juvéniles. La France a déjà été condamnée à une amende de plusieurs millions d’euros pour sa tolérance à la vente de poisson trop petit, interdite par l’Union européenne.

-  Sources : ES avec Sea Shepherd
. Vidéo tournée le 11 février 2019
. Pétition

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende