La pêcherie française cause la mort de milliers de dauphins, selon Sea Sphepherd

Durée de lecture : 2 minutes

18 février 2019

Plus de 400 dauphins ont déjà été retrouvés échoués depuis début janvier 2019, sur la façade atlantique française. Le pic concerne en ce moment la Vendée et la Charente-Maritime. Réagissant à ce drame, l’ONG Sea Shepherd avait lancé l’an dernier l’opération DolphinByCatch, la plus grosse mission de surveillance des pêcheries tueuses de dauphins. Pour la première fois, il y a une présence continue sur les zones où les dauphins sont tués par les pêcheurs (principalement mais pas uniquement des chalutiers). Malgré les alertes des scientifiques, la France ne veut pas imposer d’observateurs sur ces bateaux et couvre cette hécatombe depuis 30 ans.

Patrouille de Sea Shepherd croisant un bateau de pêche le 11 février 2019.

De janvier à mars, 6.000 dauphins en moyenne sont tués chaque année sur la côte ouest de la France par des grands chalutiers industriels et des navires pêchant par paires (filets tirés entre deux chalutiers). Ce chiffre pourrait atteindre 10.000 selon l’Observatoire Pelagis, basé à La Rochelle. C’est plus que les massacres de dauphins des îles Féroé et de la baie de Taiji (Japon) réunis.

Dauphin mort après avoir été pris et rejeté par des pêcheurs.

Pour sauver les dauphins Sea Shepherd France appelle l’État français à Interdire aux bateaux de chalutage de pêcher dans les zones de frai du bar. La France accorde des autorisations pour des activités de pêche particulièrement destructrices dans des zones sensibles, mais n’applique pas de mesures de surveillance adéquates en parallèle.

Il faut aussi, dans le but évident de préserver les populations, mettre en place un meilleur suivi de la pêche et empêcher efficacement la vente de poissons juvéniles. La France a déjà été condamnée à une amende de plusieurs millions d’euros pour sa tolérance à la vente de poisson trop petit, interdite par l’Union européenne.

- Sources : ES avec Sea Shepherd
. Vidéo tournée le 11 février 2019
. Pétition



Lire aussi : Des dizaines de dauphins se sont échoués sur les côtes atlantiques


18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Pêche

16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police
16 novembre 2019
Au Brésil, la marée noire dévaste les côtes et le gouvernement ne fait rien
18 novembre 2019
À la convention citoyenne pour le climat, les participants débattent aussi de la justice sociale


Dans les mêmes dossiers       Animaux Pêche