Le Conseil d’État rejette le recours de la Ligue de protection des oiseaux contre la chasse à la glu

Durée de lecture : 2 minutes

3 janvier 2019



La chasse à la glu reste autorisée dans cinq départements du Sud-Est. Le Conseil d’État a rejeté, vendredi 28 décembre, le recours de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) contre cette méthode, qui permet de capturer principalement des grives et des merles grâce à la colle déposée sur les branches où ils viennent se poser.

Cinq départements sont concernés : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. La LPO avait demandé l’annulation des arrêtés qui autorisent la chasse à la glu « pour excès de pouvoir ». Mais, pour la plus haute juridiction administrative, l’argument ne tient pas. Elle justifie sa décision par les quotas de volatiles pouvant être chassés, fixés chaque saison, en fonction des prises réalisées par les chasseurs.

La décision du Conseil d’État « met fin à une période extrêmement pénible pour tous les passionnés de ce mode de chasse », s’est félicitée, mercredi 2 janvier, l’Association nationale de défense des chasses traditionnelles à la grive, sur son site internet. « Il est donc grandement temps que toutes les personnes prenant part à ces campagnes anti-glu, le plus souvent mal documentées voire mensongères, réalisent qu’elles ne seront plus crédibles », ajoute l’association.

Le directeur général de la LPO rétorque que la chasse à la glu menace les oiseaux, surtout que des espèces protégées sont capturées par la glu. Yves Vérilhac avait fourni au Conseil d’État des avis d’experts vétérinaires qui témoignent « de l’effet irréversible » de cette pratique : « Pas seulement la glu. Il y a aussi des diluants utilisés sur les oiseaux. Les oiseaux sont fragiles. Les manipuler pour les dégager de la glu, les nettoyer avec de l’essence F4 a des conséquences. Nous avons plusieurs exemples d’espèces protégées tuées. Nous avons trouvés englués des mésanges, des fauvettes, des gros becs, récemment un faucon crécerelle. Donc très clairement cette pratique n’est pas sélective. »





Photo : Grive musicienne (Turdus philomelos). Crédit : CABS sur LPO



2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois fermes en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
20 juin 2020
Pendant le confinement, le braconnage de tortues a explosé à Mayotte... et continue
Reportage
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Animaux