Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse

Durée de lecture : 1 minute

2 juillet 2020



Le Conseil d’État vient de valider définitivement la création de la zone d’aménagement (ZAC) du Triangle de Gonesse, d’après l’AFP. Il s’agit de la plus haute juridiction administrative. C’est sur ce site val-d’oisien, constitué aujourd’hui de 299 ha de terres agricoles, que devait voir le jour le controversé complexe EuropaCity, projet finalement annulé en novembre dernier par le gouvernement.

Née en septembre 2016 par arrêté préfectoral, cette ZAC, prévoyant également 800.000 m2 de bureaux ou encore la seule gare du Val-d’Oise du Grand Paris Express, avait été annulée en mars 2018 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise à la suite des recours déposés par plusieurs associations dont le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG).

L’État et l’aménageur public Grand Paris Aménagement avaient alors interjeté appel : la cour d’appel leur avait cette fois-ci donné raison. Le CPTG a donc porté l’affaire devant le Conseil d’État. Des recours sont également en cours sur plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse.

Pour le président du Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG), Bernard Loup, interrogé par Le Parisien, cette décision de justice n’apparaît « pas en phase » avec l’actualité : « On va regarder le jugement mais le contexte actuel va plutôt dans notre sens que ce soit le rapport de la [convention] citoyenne ou les élections municipales, souligne-t-il. Au stade où on en est, on a surtout l’impression que cette ZAC et l’urbanisation des terres de Gonesse sont surtout dans les mains du gouvernement plus que des juges. »

  • Source : Le Parisien
  • Photo : Mercredi 26 juin, sur le Triangle de Gonesse. © Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)




Lire aussi : Blocage du chantier de la ligne 17 contre la bétonisation du Triangle de Gonesse


2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net


1er mars 2021
Les villes moyennes à l’avant-poste de la transition écologique
Tribune
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
1er mars 2021
Macron et le climat : 3,3 sur 10, selon la Convention citoyenne
Info