Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM

Durée de lecture : 1 minute

13 juin 2019

Ce jeudi 13 juin, le Conseil de l’Union européenne a adopté à l’unanimité un nouveau « règlement relatif à la transparence et à la pérennité de l’évaluation des risques dans la chaîne alimentaire ». « Ce règlement, contrairement à ce que l’on pourrait croire, modifie la législation dans le mauvais sens, en augmentant la confidentialité des processus d’évaluation des organismes génétiquement modifiés (OGM) » a dénoncé l’ONG Inf’OGM dans un communiqué.

Sollicité afin d’améliorer la transparence, le Parlement européen avait adopté le 17 avril 2019 un projet de révision de la réglementation alimentaire générale augmentant les possibilités de rendre confidentielles certaines données relatives au processus d’évaluation des OGM. Cette révision devait ensuite être validée par le Conseil de l’Union européenne. C’est maintenant chose faite.

« Deux informations centrales pourront désormais être confidentielles, a précisé Inf’OGMLes informations relatives aux séquences d’ADN (exception faite des séquences utilisées à des fins de détection, d’identification et de quantification de l’événement de transformation) d’une part, et les modèles et stratégies de sélection, d’autre part. »

« Concrètement, comment est-il possible d’être transparent sur une demande d’autorisation sans publier la méthode d’obtention ou la description du produit alors que celles-ci sont au cœur de la demande et de l’analyse des risques ? Cette décision inquiète alors que les nouveaux OGM sont sur le point d’arriver dans nos champs et nos assiettes et que l’industrie fait tout pour qu’ils ne soient pas régulés », a déclaré Zoé Jacquinot, d’Inf’OGM

- Source : Inf’OGM.



Lire aussi : L’« Affaire tournesol », une insurrection biologique contre les nouveaux OGM


16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Contre l’inaction climatique, des marches réunissent des milliers de personnes dans neuf villes
Lire sur reporterre.net
8 janvier 2020
Un milliard d’animaux morts, 2.000 maisons détruites
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

17 janvier 2020
Une mère sioux et sa fille racontent une vie de combat aux États-Unis
Entretien
18 décembre 2019
PODCAST - Migrations et climat : sortir du scénario catastrophe
Hors les murs
18 janvier 2020
La révolte à l’ère du numérique : nouvelle efficacité, nouvelles faiblesses
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       OGM