Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM

Durée de lecture : 1 minute

13 juin 2019

Ce jeudi 13 juin, le Conseil de l’Union européenne a adopté à l’unanimité un nouveau « règlement relatif à la transparence et à la pérennité de l’évaluation des risques dans la chaîne alimentaire ». « Ce règlement, contrairement à ce que l’on pourrait croire, modifie la législation dans le mauvais sens, en augmentant la confidentialité des processus d’évaluation des organismes génétiquement modifiés (OGM) » a dénoncé l’ONG Inf’OGM dans un communiqué.

Sollicité afin d’améliorer la transparence, le Parlement européen avait adopté le 17 avril 2019 un projet de révision de la réglementation alimentaire générale augmentant les possibilités de rendre confidentielles certaines données relatives au processus d’évaluation des OGM. Cette révision devait ensuite être validée par le Conseil de l’Union européenne. C’est maintenant chose faite.

« Deux informations centrales pourront désormais être confidentielles, a précisé Inf’OGMLes informations relatives aux séquences d’ADN (exception faite des séquences utilisées à des fins de détection, d’identification et de quantification de l’événement de transformation) d’une part, et les modèles et stratégies de sélection, d’autre part. »

« Concrètement, comment est-il possible d’être transparent sur une demande d’autorisation sans publier la méthode d’obtention ou la description du produit alors que celles-ci sont au cœur de la demande et de l’analyse des risques ? Cette décision inquiète alors que les nouveaux OGM sont sur le point d’arriver dans nos champs et nos assiettes et que l’industrie fait tout pour qu’ils ne soient pas régulés », a déclaré Zoé Jacquinot, d’Inf’OGM

- Source : Inf’OGM.



Lire aussi : L’« Affaire tournesol », une insurrection biologique contre les nouveaux OGM


16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

15 octobre 2019
Lubrizol : des analyses rassurantes, mais insuffisantes
Enquête
16 octobre 2019
L’accès à l’eau, enjeu de la guerre turque en Syrie
Tribune
16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info


Dans les mêmes dossiers       OGM