Le contrôle judiciaire s’impose toujours aux défenseurs du jardin de la Buisserate

Durée de lecture : 2 minutes

15 décembre 2020



Engloutis sous le béton, les jardins de la Buisserate, près de Grenoble (Isère), n’existent plus. Il n’en reste plus qu’un désert poussiéreux. Les arbres fruitiers ont été arrachés par les bulldozers et les pelleteuses ont creusé des tranchées béantes au milieu du terrain. Le terrassement a commencé en plein confinement, prenant tout le monde de court.

L’histoire n’est pourtant pas finie. La répression contre les écologistes, elle, continue. Comme le racontait déjà Reporterre cet automne, sept personnes sont toujours inculpées pour association de malfaiteurs. Ils ont demandé cette semaine une nullité de la procédure et attendent la réponse du juge.

Depuis trois mois, cette bande d’amis, toutes et tous primo militants, ne peuvent plus se voir. Ils doivent pointer au commissariat chaque semaine et sont assignés à résidence entre 20 h et 7 h du matin. Ils n’ont pas non plus le droit de sortir du territoire national. Leur seule infraction ? Avoir voulu ouvrir un squat à proximité du jardin pour mieux le protéger et « créer un espace de vie collectif et convivial ».

Les jardins de la Buisserate aujourd'hui

Début septembre, ils avaient été surpris en train de visiter les jardins en pleine nuit, sans qu’aucune dégradation ne soit commise. Ils avaient passé plus de 60 heures de garde à vue et subi une série de perquisitions.

Vendredi 11 décembre 2020, une trentaine d’associations, de syndicats, de collectifs et d’organisations politiques ont écrit une tribune pour dénoncer « la criminalisation de cette lutte » et « assurer leur solidarité face à la répression ».

« C’est toute une inventivité combative au service du bien commun qui est menacée par cette procédure démesurée », soulignent-ils.« Nous souhaitons témoigner notre inquiétude sur l’avenir des mobilisations écologiques quand la justice réprime celles et ceux qui mettent leur vie en jeu pour l’avenir du monde qu’ils et elles habitent. »

Pour Tim [*], un des inculpés, joint par Reporterre, « les contrôles judiciaires ont muselé la lutte. En nous interdisant de nous voir, la justice a cassé des amitiés, des rêves communs et des dynamiques politiques ».

Après trois mois, le jeune homme se dit « fatigué de cette procédure » : « On apprend à vivre avec mais on reste captif et démuni. Les promoteurs on profité de ce moment de fragilité pour détruire les jardins ». Les collectifs affirment néanmoins vouloir reprendre la lutte. « Dans l’agglomération de Grenoble, il existe encore beaucoup de projets inutiles et imposés qui menacent des espaces naturels ou agricoles, rappelle Tim, il va falloir continuer de se battre. »

  • Source : Reporterre




[*Son prénom a été changé.


Lire aussi : À Grenoble, six militants écolos face à une justice kafkaïenne


Documents disponibles

  Sans titre

21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
20 janvier 2021
Saut de puce ou long voyage : d’où viennent les habits de friperies ?
Info
20 janvier 2021
Dans les Landes, pour faire du solaire, on détruit les forêts
Reportages


Sur les mêmes thèmes       Libertés