Le gouvernement britannique rêve d’ouvrir la porte aux OGM, grâce au Brexit

Durée de lecture : 1 minute

30 novembre 2019



Lors d’une réunion avec le Parlement européen, Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l’UE, a déclaré que si le nouveau gouvernement britannique tentait de contourner des normes législatives européennes en matière de protection de l’environnement, un accord de libre-échange ne serait pas envisageable, ont révélé les eurodéputés.

Toutefois, l’engagement du Premier ministre britannique Boris Johnson de libérer le secteur britannique des biosciences des réglementations européennes anti-OGM après le Brexit pourrait marquer un tournant dans l’attitude des Britanniques à l’égard des cultures génétiquement modifiées.

L’ouverture de Londres aux OGM serait un élément essentiel pour lui permettre de conclure rapidement un accord commercial avec les États-Unis.

Cependant, selon les ONG et les groupes anti- OGM, le soutien des citoyens britanniques aux OMG reste faible.

En avril 2018, un sondage du Progressive Policy Think Thank (IPPR) a révélé que seulement 8 % des Britanniques interrogés pensaient que Londres devait revoir à la baisse ses normes de sécurité alimentaire pour garantir un accord commercial avec les États-Unis, alors que 82 % estimaient que les normes existantes devaient être maintenues.

Source : Euractiv

Photos : Boris Johnson au 10 Downing Street (Flickr)





Lire aussi : Le glyphosate sauvé par le Brexit !


19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

30 décembre 2020
L’extraordinaire vie en mer au secours de jeunes « âmes errantes »
Alternatives
19 janvier 2021
En Inde, des centaines de milliers de paysans révoltés cernent New Delhi
Reportages
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       OGM