Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins

Durée de lecture : 3 minutes

25 mai 2020



L’association Respire, focalisée sur la lutte contre la pollution de l’air, a annoncé lundi 25 mai avoir déposé un référé-liberté devant le Conseil d’État pour la réouverture des parcs et jardins en zone rouge.

Elle écrit :

L’actuelle interdiction d’accès aux parcs, jardins et autres espaces verts en zone rouge a encouragé les attroupements sur la voie publique transformant les trottoirs ou de simples impasses en lieux de rassemblement et de socialisation au mépris des normes sanitaires exigées pour juguler la propagation de l’épidémie de Covid-19. (1) « Cette mesure est totalement contre-productive, et chacun peut le constater, estime Olivier Blond, directeur de Respire. Parce qu’ils n’ont pas accès aux espaces publics, les gens s’agglutinent comme ils peuvent sur les trottoirs ou les bas cotés. Ils ne respectent pas les distances de sécurité et s’exposent à un risque accru de transmission du Covid-19. La situation est absurde. »

L’ouverture des bois de Boulogne, de Vincennes, et de la Courneuve montre pourtant que l’accès aux espaces verts, selon des modalités bien précises, est compatible avec la lutte contre le coronavirus.

Le gouvernement pourrait donc réglementer l’accès aux parcs et jardins publics en prévoyant par exemple des plages horaires selon les catégories de personnes ou en interdisant certaines pratiques ou activités telles que le pique-nique ou une présence statique prolongée. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a proposé ce genre de dispositif, comme d’autres personnalités.

Empêcher les citoyens d’accéder à ces espaces verts contribue à aggraver une situation sanitaire inquiétante, quand des millions de citoyens sont confinés depuis le 16 mars dans des appartements exigus et insalubres. L’accès aux espaces verts offre en effet des bénéfices de santé variés et connus. L’interdiction actuelle pose une question de santé mentale, mais aussi une question de santé respiratoire : la pollution de l’air intérieur étant problématique dans de nombreux cas, il est essentiel que les citoyens puissent prendre l’air ailleurs que sur les trottoirs pollués par le trafic routier. L’Anses estime que la pollution de l’air intérieur coûte au pays 19 milliards d’euros par an, dont l’essentiel « tient à la mortalité et à la baisse de la qualité de la vie des personnes victimes d’une pathologie ».

« Il existe une véritable urgence sanitaire à ce que les habitants d’Ile-de-France puissent avoir accès aux parcs et jardins publics dans la mesure où nombre d’entre eux vivent depuis le 16 mars dernier dans des logements exigus et parfois insalubres », affirme Olivier Blond.

Enfin, cette interdiction est injuste socialement. Ce sont souvent les personnes les plus modestes qui habitent dans les logements les plus petits et les plus pollués. Ceux sont elles, qui ont le moins d’accès à la mobilité et qui ne pourront pas de rendre dans les rares parcs et jardins actuellement ouverts. « Cette interdiction frappe davantage les citoyens les plus pauvres, ceux qui habitent des logements exigus sans accès à la verdure, ceux qui n’ont pas les moyens de partir trois mois dans une résidence secondaire. Il y a une inégalité de traitement scandaleuse qu’il faut résoudre rapidement », déclare Olivier Blond.

  • Photo : Jardin du musée Albert Kahn, à Paris (Wikimedia)




Lire aussi : Priver les Français de nature, la société de contrôle jusqu’à l’absurde


30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Libertés
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Libertés