Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Libertés

Le journaliste Gaspard Glanz poursuivi en justice et empêché de travailler

Le journaliste Gaspard Glanz a été interpellé et placé en garde à vue, mercredi 26 octobre, alors qu’il couvrait le démantèlement de la « jungle » de Calais. A l’issue de plus de trente heures dans les locaux du commissariat de la ville, le fondateur de l’agence de presse Taranis News a appris qu’il faisait l’objet de deux procédures judiciaires, l’une pour le vol de talkie-walkie des CRS dans le camp de migrants, et l’autre pour injure publique sur douze fonctionnaires de police de Rennes à la suite d’un post Facebook. Le vidéaste a également découvert qu’il faisait l’objet d’un arrêté d’interdiction de séjour dans l’arrondissement de Calais.

-  Source : Le Monde

-  Complément d’info : Le récit par Gaspard Glanz de sa garde à vue

LE SOUTIEN DE REPORTERRE

Gaspard Glanz a plusieurs fois collaboré à Reporterre, comme à Sivens et nous l’assurons de tout notre soutien.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende