Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
88367 € COLLECTÉS
126 %
Je fais un don

Le livre décrivant l’économie mondiale de la tomate censuré en Italie

21 septembre 2018

Paru il y a quelques mois en Italie, le livre L’Empire de l’or rouge, de Jean-Baptiste Malet, raconte, à travers l’industrie de la tomate et de ses dérivés, une histoire du capitalisme et de la mondialisation. L’éditeur italien Piemme, propriété du groupe Mondadori, présentait Rosso Marcio comme une enquête-choc, encore plus dans un pays où la tomate est une institution. Ce même éditeur vient pourtant de retirer le livre de son catalogue, face aux pressions d’une puissante société du secteur, Giaguaro.

Publié en France en mai 2017 par Fayard, L’Empire de l’or rouge décrit le système capitaliste mis en place autour du commerce de la tomate et de ses dérivés, des supermarchés français aux usines chinoises en passant par les sociétés italiennes.

Rosso Marcio, la traduction du livre, réalisée par l’éditeur Piemme, était donc très attendue. Mais quelques mois après sa parution, l’auteur a eu la surprise d’apprendre que le livre se retrouvait éjecté du catalogue, après un accord entre Piemme, son éditeur, et Giaguaro, une société active dans l’industrie de la tomate et de l’alimentation en conserve.

« Giaguaro, importateur majeur de concentré chinois, a déposé une plainte en Italie il y a quelques mois. L’entreprise me reprochait de nuire à son image en France. La seule faille trouvée dans mon texte justifiant la poursuite : ne pas avoir précisé que la société avait été innocentée suite à une perquisition spectaculaire évoquée dans le livre – la saisie par les carabiniers de 1500 barils de concentré chinois pourri grouillant de larves et de vers », explique Jean-Baptiste Malet.

Après le dépôt de plainte, l’avocat du groupe Mondadori avait contacté Jean-Baptiste Malet pour lui suggérer la possibilité de ne plus citer Giaguaro, en s’engageant contractuellement à se taire. Proposition que l’auteur a balayée : « Si j’écris une enquête sur le secteur, ce n’est pas pour me coucher devant une entreprise », souligne-t-il.

Aujourd’hui, l’auteur est devant le fait accompli : son livre n’est plus dans le catalogue de Piemme. « Un accord a visiblement été trouvé entre Mondadori et Giaguaro, et, je le suppose, la plainte retirée. J’aurais préféré défendre mon livre devant la justice italienne car mon enquête ne contient aucune erreur factuelle. Elle n’a d’ailleurs pas été attaquée par Giaguaro en France. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Pourquoi la tomate raconte-t-elle le capitalisme d’aujourd’hui ?


18 décembre 2018
Bolsonaro veut exploiter une immense réserve amazonienne
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
La Commission du débat public refuse d’être instrumentalisée par le gouvernement
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
86% des poissons des étals de supermarché sont « non durables »
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Dans l’Aude, une commune victime des innondations lance une action contre Total
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Les Gilets jaunes contraints de lever le camp face à Monsanto, dans l’Aude
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Amnesty International dénonce « l’usage excessif de la force » par la police française
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Un activiste non violent en garde à vue après l’action contre la Société générale
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
M. de Rugy sèche la COP, mais nomme un conseiller spécialiste de « l’extrémisme violent »
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Deux des « sept de Briançon » condamnés à de la prison ferme pour aide aux migrants
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Chine : le premier réacteur nucléaire EPR dans le monde entre en service commercial
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Tellement de poulets en batterie qu’ils sont considérés comme un marqueur de l’anthropocène
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
La nouvelle stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens s’arrête à mi-chemin
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
En Californie, les feux de forêt ont coûté 9 milliards d’euros
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Pour la justice européenne, les limites d’émissions pour les moteurs diesel sont « trop élevées »
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Un journaliste vidéo, Stéphane Trouille, en prison depuis la manifestation des Gilets jaunes samedi à Valence
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
17 décembre 2018
Les Gilets jaunes à Bordeaux : « Le gouvernement est sourd. Mais on les aura à l’usure »
Reportage
18 décembre 2018
Pourquoi organiser un débat public citoyen sur les déchets nucléaires ?
Une minute - Une question
17 décembre 2018
La COP24 sauve l’Accord de Paris, mais pas plus
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés