Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Agriculture

Le patron de Syngenta appelle à abandonner l’agriculture biologique

L'usine de pesticides Syngenta à Aigues-Vives (Gard).

Face à la menace d’une crise alimentaire mondiale, le patron de Syngenta, la multinationale agrochimique, a appelé à abandonner l’agriculture biologique, dans un entretien au journal suisse NZZ diffusé dimanche 8 mai. Erik Fyrwald a déclaré que « les rendements de l’agriculture biologique [pouvaient] être jusqu’à 50 % inférieurs selon les produits » : « La conséquence indirecte est que des gens meurent de faim en Afrique, parce que nous mangeons de plus en plus de produits biologiques », a-t-il prétendu.

D’après lui, « la bio nuit au climat et favorise la consommation de terres », car elle nécessiterait un labour important, pratique émettrice de CO₂, ainsi que de plus grandes surfaces. Cette affirmation est contredite par de nombreuses études qui montrent que l’agriculture sans pesticides pourrait nourrir l’Europe, voire le monde. À l’inverse, l’agriculture conventionnelle, à grands renforts d’intrants et d’engrais azotés, met en péril le climat.

Pesticides et OGM

Covid-19, sécheresse, guerre en Ukraine : face à la crise alimentaire qui se prépare, le patron de la multinationale, qui produit des pesticides et des semences génétiquement modifiées, a plaidé pour « une troisième voie », « l’agriculture régénérative », qui miserait sur « l’utilisation ciblée de pesticides et d’OGM pour augmenter les rendements ».

Ces propos ont fait bondir toutes les associations et militants écologistes. « Erik Fyrwald ne vous inquiétez pas, pendant que vous détruisez la vie et la biodiversité sur Terre, nous les agri #bio nous produisons sainement pour nourrir localement, a réagi sur Twitter le maraîcher bio Francis Larrea. L’agroindustrie n’a jamais résolu la faim. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende