Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Libertés

Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard

Alors qu’il couvrait en tant que photo-reporter la manifestation de dimanche 23 avril « pour s’opposer à la mascarade électorale » à Paris, le photographe Nnoman Cadoret a été violenté par des policiers en civil et sans brassard. Son matériel photographique a été détruit et la carte-mémoire de l’appareil volée.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende