Les Amis de la Terre contestent l’autorisation de la bioraffinerie de La Mède

Durée de lecture : 1 minute

4 juin 2018



Les Amis de la Terre ont décidé lundi de contester l’arrêté autorisant l’exploitation de la bioraffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône), décriée pour son usage d’huile de palme importée, synonyme de déforestation en particulier en Malaisie et en Indonésie. Un recours, en cours de finalisation, doit être déposé cette semaine devant le tribunal administratif de Marseille, selon l’ONG.

Pour les Amis de la Terre, l’arrêté préfectoral, pris le 16 mai, devait comporter un plan détaillé d’approvisionnement en matières premières de la raffinerie pour les deux prochaines années, en vertu d’une loi de 2014. « L’autolimitation à 300.000 tonnes d’huile de palme brute annoncée par Total est absente de l’autorisation officielle », signale notamment l’ONG.

À la demande du ministre Nicolas Hulot, le groupe s’est engagé à limiter son huile de palme brute à moins de 50 % des volumes de matières premières traitées sur le site, soit au plus 300.000 tonnes par an. Selon l’arrêté, les 650.000 tonnes de matières utilisées annuellement à La Mède comprendront « au maximum 450.000 tonnes d’huiles végétales brutes de toutes natures ».

Les Amis de la Terre « estiment que l’autorisation délivrée par le gouvernement permet en réalité à Total d’en importer le double, et sans aucune garantie sérieuse pour en limiter l’impact environnemental », relevant que, outre l’huile brute, peut aussi être utilisée de l’huile de palme raffinée (dite « PFAD »).





Lire aussi : Pour vendre des Rafale à la Malaisie, la France autorise l’huile de palme dans le carburant


8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

THEMATIQUE    Énergie
7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
9 mai 2020
Appel des soignants : la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique
Tribune
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales



Sur les mêmes thèmes       Énergie