Les opposants à la LGV du Sud-Ouest vont saisir la Cour européenne

Durée de lecture : 1 minute

17 mai 2018

Le 11 avril dernier, le Conseil d’État rejetait indistinctement les 7 requêtes des associations, collectivités territoriales, socioprofessionnels et particuliers qui demandaient l’annulation du décret « déclarant d’utilité publique et urgents, les travaux nécessaires à la réalisation des lignes ferroviaires à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax ».

Ce jeudi 17 mai, à 11h, la coordination interdépartementale anti-LGV s’est réunie à la Maison de la Nature et de l’Environnement de Bordeaux pour analyser cette décision qualifiée de « très politique » par Maître Hurmic, l’un des avocats des associations, interrogé par Reporterre. L’avocat dénonce, notamment, « le renoncement du Conseil d’État à sa jurisprudence de 2016, quand il avait annulé la déclaration d’utilité publique du projet de LGV Limoges - Poitiers. Le coût sociétal, environnemental et financier de ces projets est pourtant comparable et considérable, pour quelques minutes de gagnées. »

Au cours de la conférence, la coordination anti-LGV a affirmé sa volonté de poursuivre la bataille judiciaire et annoncé le dépôt futur d’un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme. « Nous avons un délai de six mois pour la saisir, explique Maître Hurmic. Nous allons également solliciter la Commission européenne pour qu’elle saisisse la Cour de justice de l’Union européenne, particulièrement en ce qui concerne la protection des sites Natura 2000 largement menacés par les projets de lignes à grande vitesse. »

- Source  : Reporterre.



Lire aussi : Le gouvernement lance une LGV absurde dans le sud-ouest, l’opposition se lève


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Luttes