Les plateformes de livraison n’indemnisent pas tous les livreurs malades

Durée de lecture : 2 minutes

23 mars 2020 / Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)



Les plateformes de livraison Deliveroo et UberEats avaient annoncé, ces derniers jours, qu’elles indemniseraient les livreurs contaminés par le coronavirus.

« Ce qu’elles ne disent pas aux médias, dénonce Jérôme Pimot, cofondateur du Clap (Collectif des livreurs autonomes parisiens), c’est qu’il faut avoir fait 130 euros hebdomadaires pendant quatre semaines pour y prétendre ».

Marine, livreuse Deliveroo à Strasbourg, a été diagnostiquée positive au coronavirus. Le vendredi 20 mars, elle a contacté Deliveroo pour obtenir son indemnité « d’un montant de 230 euros » selon ses informations. A la suite de sa démarche, son compte a été bloqué pour quatorze jours, elle ne pouvait plus travailler. Jusque là, rien d’anormal, « on ne peut pas prendre le risque de contaminer d’autres personnes » dit Marine, contactée par Reporterre.

Là où le bât blesse, c’est que sa demande d’indemnisation a été rejetée. « Nous sommes au regret de vous annoncer que vous ne pouvez pas prétendre à l’indemnisation prévue par notre fond de secours pour les livreurs », a répondu Deliveroo, précisant que « ce fond a été mis en place pour soutenir les livreurs qui roulent régulièrement pour nous ».

« Ces dernières semaines je n’ai effectivement bossé que quelques heures par semaine, mais je n’ai pas été inactive !, s’offusque Marine. Ça fait un an et demi que je bosse pour eux, dont une longue période à plein temps où j’ai touché jusqu’à 2.000 euros par mois. Ces conditions d’accès à l’indemnité n’ont jamais été communiquées aux livreurs. Voilà comment on nous remercie, même cette indemnité dérisoire on ne nous l’accorde pas... » Alors même, estime-t-elle, qu’« il y a de grandes chances que j’ai été contaminée par le biais de mon travail de livreuse : on croise plein de gens et on est très exposés. » Aujourd’hui, elle se demande « comment les livreurs contaminés vont bien pourvoir payer leurs factures ».





Lire aussi : Coronavirus : les livreurs, travailleurs sacrifiés « pour des pizzas et des burgers »

Source : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre

Photo : NnoMan pour Reporterre



31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info


Dans les mêmes dossiers       Covid-19





Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)