Loi Agriculture et alimentation : ses ambitions « sont définitivement enterrées »

Durée de lecture : 2 minutes

3 novembre 2020



Deux ans après l’adoption de la loi sur l’Agriculture et l’alimentation, dite « loi EGalim », 28 syndicats et associations dressent un bilan au vitriol de sa mise en œuvre : « Presque aucune des ambitions et bonnes intentions déclarées en grande pompe n’ont été suivies d’effet », notent-ils, actant « l’enterrement » de ce texte censé accélérer la transition écologique et sociale de l’agriculture :

Nous attendions des amorces de transition, nous constatons au mieux des statu quo, au pire de nouveaux reculs comme sur les néonicotinoïdes (...) Or la dégradation du contexte social et environnemental se poursuit : la consommation de pesticides ne recule pas, le nombre de paysan·ne·s diminue, la biodiversité continue de s’effondrer, l’insécurité alimentaire explose en France et partout dans le monde...

Parmi les reculs observés par les organisations :

  • Le revenu paysan n’est pas revalorisé, les profits de l’industrie et de la distribution continuent d’augmenter, les prix au consommateur aussi. Les négociations commerciales ne sont pas plus encadrées qu’avant et subissent même des tensions croissantes.
  • Les ambitions en matière de réduction des pesticides ont été revues à la baisse, avec un recul notable : le retour des néonicotinoïdes.
  • La protection des riverains contre les pesticides n’a pas avancé, l’État se défausse en livrant cette protection au rapport de forces sur les territoires.
  • Les objectifs d’au moins 20 % de bio dans la restauration collective et de 15 % de surface en agriculture biologique en 2022 ne pourront être atteints faute de moyens suffisants. Nous n’en sommes respectivement qu’à 4,5 % et 8,5 %.
  • Aucune transition des modes d’élevage, intégrant notamment une meilleure prise en compte du bien-être animal, n’a été sérieusement amorcée au sein des filières.
  • Consulter le bilan de la loi Egalim :

  • Source : Communiqué commun des 28 organisations.
  • Photo : Épandage agricole à Dorset (Angleterre). CC BY-ND 2.0 Stewart Williams / Flickr




Lire aussi : La loi Agriculture et Alimentation définitivement adoptée


Documents disponibles

  Bilan des états généraux de l’alimentation.

23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net