Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Covid-19

Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement

Ce mardi 24 novembre, la députée France Insoumise Sabine Rubin a demandé au gouvernement, lors de la séance des questions orales sans débat, que le secret des affaires soit levé sur la question des masques distribués aux fonctionnaires.

Reporterre avait révélé les questionnements sanitaires autour des masques de la marque DIM distribués largement aux professeurs et autres fonctionnaires, traités à la zéolithe d’argent. Le gouvernement avait suspendu leur utilisation quelques jours plus tard. Saisie, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) avait, dans un avis, déclaré que les « risques sanitaires ne peuvent donc être totalement écartés. »

Ils ont été remplacés par de nouveaux masques, sur lesquels plane toujours un manque d’information quant à leur conformité. Certains ont été distribués alors qu’ils ne bénéficiaient pas encore du marquage européen « CE » (conformité européenne), a notamment relevé la députée. Elle s’est aussi interrogée sur le fait que ces masques n’étaient apparemment pas produits en France, où se trouvent pourtant des usines de production de masques.

C’est la ministre des anciens combattants Geneviève Darrieussecq qui a répondu au nom du gouvernement, rappelant que le gouvernement avait retiré les masques Dim et demandé une expertise à l’Anses, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Elle a également assuré que le gouvernement soutenait le développement d’une filière de production de masques en France. Ainsi, quel que soient les masques, elle a assuré que « la priorité du gouvernement est la protection des agents qui assurent la continuité du service public. »

« Soyez assurée Mme la député de toute notre attention sur la sécurité, sur la santé de nos agents et toute notre attention pour qu’ils soient équipés de matériel particulièrement adapté », a ajouté Mme Darrieussecq, précisant sur le secret des affaires que « bien entendu il n’y a rien à cacher et toutes les choses sont parfaitement énoncées et dites par le gouvernement. »

  • Source : Reporterre
  • Photos : © E.B/Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende