Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

EntretienCulture et idées

Miguel Benasayag : « Le transhumanisme prépare un monde d’apartheid »

Le projet technoscientifique rêve d’une modélisation totale du vivant, dans le but d’« augmenter » ses capacités. Le neurologue et psychanalyste Miguel Benasayag, dans cet entretien vidéo, explique pourquoi un cerveau augmenté signifie une humanité diminuée. Et pourquoi le transhumanisme dessine un monde d’apartheid.

Dans un entretien vidéo pour Reporterre, le neurologue et psychanalyste Miguel Benasayag se fait l’avocat de la singularité du vivant par rapport aux machines. Il explique pourquoi le cerveau est radicalement différent d’un ordinateur et s’en prend au transhumanisme, ce courant « religieux » qui porte en lui la « haine du corps et de la vie » et développe une « posture politique très réactionnaire ».

VOIR LA VIDEO

  • Propos recueillis par Hervé Kempf, réalisation par plumeStudios

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende