Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »

Durée de lecture : 2 minutes

13 septembre 2019

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a annoncé, vendredi 13 septembre, la mutation du commissaire divisionnaire chargé des opérations le soir de la mort de Steve Maia Caniço, le 21 juin lors de la Fête de la musique. L’officier sera à un poste « sans responsabilité de maintien de l’ordre ». Cette mutation sera effective tant que l’enquête judiciaire sera en cours.

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse ce vendredi 13 septembre depuis le ministère de l’Intérieur. Christophe Castaner y présentait le rapport de l’IGA (Inspection générale de l’administration) « relatif aux événements survenus lors de la Fête de la musique à Nantes les 21 et 22 juin 2019 ».

« L’intervention de la police était légitime (…), ses modalités n’étaient pas adaptées », a déclaré Christophe Castaner. « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement », a-t-il ajouté. « Le commissaire divisionnaire chargé des opérations ne pourra plus exercer ses fonctions et sera muté dans l’intérêt du service sur un emploi sans responsabilité de maintien de l’ordre, dans l’attente des conclusions de l’enquête », a précisé le ministre.

« Nul ne peut dire à ce stade avec certitude comment est mort Steve Maia Caniço », a insisté Christophe Castaner, rappelant que l’objet du rapport de l’Inspection générale de l’administration n’était pas d’élucider les circonstances de la mort du jeune homme. Le téléphone de Steve bornait au moment de l’intervention policière. Le portable du jeune homme a envoyé un signal à 4 h 33, quelques minutes après l’arrivée sur les lieux des forces de l’ordre. Jusque-là, le rapport de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) faisait simplement état d’un SMS envoyé une heure auparavant, à 3 h 16.

  • Source : France Info
  • Photo : hommage à Steve Maia Caniço à Nantes. © Yves Monteil/Reporterre


Lire aussi : Disparition de Steve : l’inertie des autorités comme seule réponse


14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Le quatrième Conseil de défense écologique se contente de mesurettes
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Des militants de Sea Shepherd France mis en garde à vue
Lire sur reporterre.net
12 février 2020
Pesticides : des fraudes dénoncées dans un laboratoire qui évalue leur toxicité
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Compteurs Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données
Lire sur reporterre.net
11 février 2020
Après Lubrizol, les contrôles des sites Seveso vont être renforcés
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le groupe financier BlackRock a été envahi par des activistes écologistes
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
18,3 °C en Antarctique, un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
10 février 2020
Le Conseil d’Etat ferme la porte aux « nouveaux OGM »
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, poussée vers la sortie
Lire sur reporterre.net
7 février 2020
Bolsonaro veut ouvrir l’Amazonie à l’exploitation minière et aux barrages
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
En Corse, un incendie ravage 1.100 hectares
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
Convention pour le climat : LREM soumet aux citoyens dix propositions
Lire sur reporterre.net
5 février 2020
La Cour des comptes juge sévèrement l’action de l’État sur les pesticides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
15 février 2020
Eau claire, retour des oiseaux... À Madrid, une rivière redevient un nid de biodiversité
Alternative
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
14 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question


Sur les mêmes thèmes       Libertés