Opération de police à la Zad de l’Amassada

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2019



Les occupants du « hameau libre de l’Amassada » à Saint-Victor-et-Melvieu, dans l’Aveyron, ont reçu la visite de la police ce jeudi 7 février. Ils luttent sur place depuis plus de quatre ans, opposés au projet d’implantation d’un méga transformateur électrique, porté par RTE (Réseau de transport d’électricité).

« Les cinq personnes présentes sur le site pour la nuit de mercredi à jeudi ont été placées en garde à vue vers 9 h, explique à Reporterre Victor Vernhet, agriculteur exploitant les terres de l’Amassada. Mais il n’y a pas d’expulsion du site, les policiers sont partis. »

Devant l’urgence de la situation, les occupants ont lancé un appel à l’aide sur leurs réseaux pour tenter de maintenir leurs positions, eux qui ont déjà édifié des barricades de fortune composées de pneus et de palettes pour rendre très difficile l’accès à la zone depuis la concrétisation des menaces d’expulsion à la mi-janvier. En réaction à l’opération de police, les opposants au projet sont en cours de rassemblement devant la gendarmerie de Saint-Affrique.

« C’est un coup pour faire appliquer les 2.000 euros d’astreinte en cas de présence sur la zone », estime Victor Vernhet. En janvier, les occupants avaient en effet reçu la visite d’un huissier venu leur notifier la décision du tribunal de grande instance de Rodez d’évacuer les lieux. Cette ordonnance d’expulsion prévoyait une astreinte de 2.000 euros par jour et par infraction constatée. « La zone est devenue interdite car elle est désormais propriété de RTE, dit Victor Vernhet. C’est une manière d’appliquer une pression financière, une nouvelle forme de violence pour éviter une évacuation de force. »

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre) et La Dépêche




Lire aussi : En Aveyron, la bataille contre le transformateur électrique entre dans une nouvelle phase

Photo : l’Amassada, sur la commune aveyronnaise de Saint-Victor-et-Melvieu (© Grégoire Souchay/Reporterre)



18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


16 janvier 2021
Des collectifs citoyens repoussent l’installation d’antennes de téléphone
Info
18 janvier 2021
VIDÉO — À Notre-Dame-des-Landes, un anniversaire sous le signe de la reconstruction
Reportages
16 janvier 2021
Le Covid nous fait perdre le sens du toucher
Enquêtes