Pêche industrielle : Bloom attaque l’Etat en justice

Durée de lecture : 2 minutes

23 janvier 2019 / Samuel Reffé (Reporterre)

Depuis juin 2015, l’ONG Bloom, qui œuvre pour la conservation marine, a engagé un bras de fer avec l’administration française afin d’obtenir la liste complète des bénéficiaires des subventions versées par le Fond européen pour la pêche (FEP). Après des années de bataille infructueuse, sans aucune réponse à ses requêtes, l’ONG a introduit mardi 22 janvier un recours au tribunal administratif de Paris contre l’État.

Renommé Fonds européen pour les instances maritimes de la pêche (FEAMP), ce fonds est l’instrument financier de la politique européenne de la pêche (PCP). De longue date, la répartition des subventions allouées par le FEAMP est au cœur des préoccupations des associations anti pêche électrique. L’influence des lobbies industriel, démontré par Bloom en novembre dernier, reste à ce jour bien dissimulée.

Même si elle est pratiquée par 80 % des pêcheurs en France, la pêche artisanale ne capte qu’une infime partie des ressources marines, 20 % environ... La plupart des ressources halieutiques sont happées par la pêche industrielle, qui laisse derrière elle des écosystèmes marins ravagés. Entre 2007 et 2016, la France a bénéficié d’une enveloppe totale de 484 millions d’euros alloués au secteur de la pêche par le FEP. Mais le montant des subventions allouées à la pêche industrielle est inconnu. « Pour rééquilibrer les rapports de forces, un accès aux données publiques est nécessaire », dit Claire Nouvian, présidente et fondatrice de Bloom, qui considère l’inégalité des aides aux types de pêche comme un facteur des dégâts écologiques marins.

A partir de juin 2015, Bloom a multiplié les requêtes auprès du ministère en charge de la pêche (intégrée au ministère de l’Ecologie jusqu’en 2017, puis passé aux mains du ministère de l’Agriculture) pour obtenir la liste des bénéficiaires de ces subventions européennes. Malgré les sollicitations réitérées et la saisie de la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) à deux reprises, l’Etat a maintenu le silence. Il ne reste plus maintenant que l’issue juridique, choisie par Bloom.

  • Source : Samuel Reffé pour Reporterre
  • Photo : Pêche au chinchard, Chili (Wikipedia)


Lire aussi : Des pêcheurs bloquent plusieurs ports européens pour s’opposer à la pêche électrique


21 octobre 2019
Un garde forestier assasiné en Roumanie
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
L’ONF abandonne l’usage de pesticides en forêt publique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Les Verts progressent fortement aux élections en Suisse
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Etouffé par la chaleur, le Qatar climatise même les rues
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

21 octobre 2019
Face à l’acharnement judiciaire, le Comité Adama tisse des liens avec d’autres luttes
Info
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
19 octobre 2019
Rojava kurde : un projet écologique menacé par l’invasion turque
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pêche





Du même auteur       Samuel Reffé (Reporterre)