Radio Bambou : quand les animaux s’adaptent au réchauffement climatique

7 avril 2018 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou a découvert comment certains animaux s’adaptent au changement du climat, il est allé voir un tamisage de compost et il a fabriqué des produits d’entretien naturels.

Salut les humains ! Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis à la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je me faufile et je vais me balader. Je rencontre plein de gens et je leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain distrait et je l’envoie par courriel à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Vous êtes prêts ? On y va !


Ces animaux qui s’adaptent au dérèglement climatique

Le dérèglement climatique (le fait que le climat se détraque) a des conséquences sur les animaux. Par exemple, si la banquise fond, les ours polaires ont moins d’endroits où vivre, chasser et élever leurs petits. Certains animaux parviennent cependant à s’adapter à ce dérèglement. Ils deviennent plus petits, car il y a moins de gibier, ou ils changent de couleur, car il y a moins de neige, ce qui fait que leur couleur blanche les rend plus visibles de leurs prédateurs. C’est fou, non ? Mais que se passe-t-il à l’intérieur de leur corps pour qu’il s’adapte ? J’ai interrogé François Duchenne, qui étudie l’écologie et l’évolution au Muséum national d’histoire naturelle.

  • Écouter ici :
    Entretien avec François Duchenne.

Les conseils du maître composteur

En ce moment, c’est la semaine du compostage de proximité. Le compost, c’est ce mélange de déchets du jardin (comme de la terre, des branches, des feuilles), et de déchets des repas (comme du pain, des fruits, du thé) qui se décompose et peut ensuite servir d’engrais. C’est aussi un bon moyen pour ne pas gaspiller ce qui reste après avoir mangé. Bien sûr, certaines personnes — notamment si elles ont un jardin — en font un chez eux. Mais il y a aussi des composts d’immeubles, pour le jardin de la résidence, ou même dans des écoles. Dans ce cas, c’est une manière sympa pour les gens de se rencontrer et de discuter. Moi, je suis allé voir celui lancé par l’association Ahtarame à la résidence Jean-Moulin dans le 14e arrondissement de Paris. Damien, « maître-composteur », (comme un maître de kung-fu, mais pour le compost) était là pour le tamiser et le récupérer.

  • Écouter ici :
    La semaine du compostage.

Mission chaussettes propres lavées avec des produits maison

Vous le savez : il ne suffit pas de laver une paire de chaussettes à l’eau chaude pour qu’elle sente la rose (ou le jasmin… ou en tout cas autre chose que le vieux camembert), il faut encore ajouter de la lessive dans la machine. Même chose : il ne suffit pas de lécher son assiette à la fin du repas pour qu’elle soit propre (eh non ! désolé), il faut utiliser du liquide spécial ou une pastille pour le lave-vaisselle. Le problème, c’est que tous ces produits d’entretien ne font pas du bien à la planète. D’abord parce qu’ils sont chimiques et qu’ils polluent la nature. Ensuite, parce qu’il faut nettoyer l’eau qui a servi à les rincer, et que ça consomme de l’énergie. Et enfin, parce qu’ils sont enveloppés dans tout un tas d’emballages qu’on jette après les avoir rapportés chez soi. Alors, on se balade avec un pince-nez et on prépare sa plus belle langue ? Mais non ! Vous pouvez aussi fabriquer vous-même tous ces produits avec des substances naturelles. Allez venez, je vous emmène dans mon laboratoire secret.

  • Écouter ici :
    Faire ses propres produits ménagers.

POUR ÉCOUTER CET ÉPISODE DE RADIO BAMBOU EN UNE SEULE FOIS

  • Écouter ici le podcast :
    L’épisode de Radio Bambou dans son intégralité.

Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Tous les épisodes de Radio Bambou

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photos :
. chapô : lièvre variable (Lepus timidus) : Wikipedia (H. Zell/CC BY-SA 3.0)
. lessive : PxHere (CC0)
. lièvre variable (Lepus timidus) : Wikipedia (H. Zell/CC BY-SA 3.0)
. Compost : © Mathilde Bouquerel/Reporterre

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle



Documents disponibles

  Entretien avec François Duchenne.   La semaine du compostage.   Faire ses propres produits ménagers.   L’épisode de Radio Bambou dans son intégralité.
DOSSIER    Radio Bambou

28 juillet 2018
Limaces, Hulotscope, écriture inclusive… voici l’édito des lectrices et lecteurs
Édito des lecteurs
27 juillet 2018
Monsieur Macron, terrifiant chef de meute
Chronique
28 juillet 2018
Relevez les dix défis estivaux écolos lancés par Reporterre !
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)